|
|
Maison éclusière cherche exploitant
|
|
Maison éclusière cherche exploitant

Maison éclusière cherche exploitant

Le Département du Loiret a lancé un appel à projets afin d’animer et valoriser la maison éclusière située au lieu-dit L’Embouchure, à Combleux. Une première étape dans la réflexion globale concernant le devenir des 23 maisons éclusières et ouvrages hydrauliques du canal d’Orléans, qui sont désormais la propriété du Conseil départemental. 
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

L’été dernière, la maison éclusière de Combleux avait fait le bonheur des promeneurs, et cela va continuer. En effet, le Département du Loiret a lancé un appel à projets pour valoriser et animer ce lieu et ses abords et y développer, par exemple, des services de restauration (café, restaurant, guinguette) ainsi que des activités de loisirs, qu’elles soient de plein air, artisanales, artistiques et/ou culturelles. Le tout, donc, autour d’une maison d’une surface de 42 m² qui dispose d’un jardin attenant de 488 m². « Cette maison éclusière a abrité une billetterie et une petite restauration complémentaire à La Marine l’été dernier, commente Laurence Bellais, vice-présidente du Département à l’attractivité et au tourisme. Et cela avait très bien fonctionné. »

Après une première convention, c’est donc un appel à projets pour l’été prochain qu’a lancé la collectivité loirétaine. Pour avoir une chance d’exploiter la maison éclusière de Combleux, le projet retenu devra être axé sur « l’authenticité, le rapport humain et les hommes qui font vivre le territoire ». L’offre devra comporter des « activités ludiques et interactives » permettant de « transmettre l’histoire et les savoirs de façon contemporaine et attractive », mais aussi être « écoresponsable, c’est-à-dire en connexion avec la nature et attentive à la protection de l’environnement ».

D’autres maisons éclusières

D’après Laurence Bellais, la maison éclusière de Combleux est la première à faire l’objet d’un appel à candidatures, mais il devrait y en avoir d’autres, prochainement. Le Département doit en effet étudier le cas de chacune des maisons ou ouvrages hydrauliques qu’il possède depuis qu’il a récemment racheté le canal d’Orléans à l’État. « Certaines maisons sont déjà occupées, d’autres ont parfois une fonction au niveau de la gestion du canal… Ce sera donc du cas par cas, développe Laurence Bellais. On peut imaginer une petite activité maraîchère pour certaines lorsqu’il y a un terrain attenant, ou bien de l’artisanat… Cela permettra d’avoir une diversité de projets le long du canal. Voies Navigables de France a en tout cas procédé de cette manière au niveau du canal de Briare. Pour le canal d’Orléans, cela se fera en cohérence aussi avec les travaux d’aménagement de la Véloroute. » Ce projet global participera à l’attractivité touristique du Loiret au fil de l’eau (voir encadré). Les candidatures pour la maison de Combleux devront être déposées en format dématérialisé avant le 18 mars 2022 sur www.loiret.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
À Orléans, Retailleau répond à Grouard
Candidat à la présidence de son parti, le sénateur LR...
Dix ans déjà !
Sans flonflons ni chichis, nous fêtons cette semaine les dix...
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS