|
|
Noël commence le 25… novembre !

Noël commence le 25… novembre !

Du 25 novembre au 24 décembre, le marché de Noël fait son grand retour dans la cité johannique. Cette année, les visiteurs pourront déambuler dans la « station Orléans 2022 ».
G.M
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Enfin un marché de Noël normal, sans les mesures anti-Covid ou Vigipirate. » C’est par ces mots que William Chancerelle, adjoint orléanais à la culture et à l’événementiel, présente l’édition du marché de Noël 2022. « Nous avons souhaité organiser un marché décalé, poursuit-il. Comme Orléans est connu pour son relief (sourire), nous avons imaginé… une station de ski ! Les visiteurs descendront des cimes de la place du Martroi jusqu’à la place de Loire, en passant par la place de la République et la projection sur la cathédrale. » Malgré une décoration dans un esprit station de sports d’hiver, il n’y aura cependant pas de patinoire place de Loire – pas assez développement durable… – mais des pistes de luge et de curling (gratuit). Des photocalls permettront également d’immortaliser le passage dans la station de ski orléanaise. « La culture, on y tient, insiste en outre William Chancerelle. Le marché de Noël n’est pas juste un temple de la consommation, mais aussi un bel écrin pour nos commerçants. » Orléans dit ainsi avoir fait appel à des compagnies locales. Pour rester dans cette ambiance de sommets enneigés, direction la cathédrale pour admirer la conception originale de Laurent Langlois, qui a signé le son et lumière des Fêtes johanniques, cette année. Cette création sera projetée sur la cathédrale à partir de 17h30 du 25 novembre au 2 janvier.

Ambiance polonaise

Parmi les nouveautés de cette année, on notera aussi plusieurs animations dans le cadre de la célébration du jumelage avec Cracovie (Pologne). « Nous souhaitons développer ce genre d’événements avec nos villes jumelles », explique William Chancerelle. Pour ce Noël dans l’esprit polonais, on pourra ainsi admirer les gravures de Miron Ciechlski et de Marlena Nizio du 29 novembre au 18 décembre dans la salle Cracovie de l’hôtel Groslot… avec des démonstrations de gravures, tous les mercredis de 14h à 18h (sur inscription, sri@orleans-metropole.fr). Mention particulière à un atelier de construction de crèche avec un spécialiste du concours de crèche de Cracovie (les 17 et 18 décembre de 14h à 18h, sur réservation) à l’office de tourisme. Et pour compléter le dépaysement, place à un spectacle de danse folklorique par la compagnie Wici, le 17 décembre, à 14h30 et à 16h, en haut de la rue Royale. Point central du marché de Noël, 51 chalets seront installés place du Martroi : on y retrouvera des idées de cadeaux et des produits originaux, mais aussi treize chalets de créateurs. « Chaque semaine, de nouveaux créateurs seront présents », précise Luc Nantier, adjoint au commerce. Du 25 novembre au 16 décembre, un coup de projecteur sera en outre mis sur l’économie sociale et circulaire, avec de l’upcycling et de la customisation afin de redonner une nouvelle vie aux objets et matériaux. Et pour les derniers préparatifs avant les fêtes, des producteurs du Loiret investiront des chalets avec leurs produits, du 17 au 24 décembre. Enfin, pour ce Noël se voulant « durable, local et solidaire », selon les élus, la mairie a prévu un chalet caritatif où des associations (Rire médecin, Petits cartables Lion’s club…) se relaieront afin de présenter leurs actions, objets et produits. Si vous n’avez pas encore découvert la grande roue qui trône depuis quelque temps déjà en surplomb de Jeanne d’Arc, ce sera aussi l’occasion de profiter de sa vue imprenable sur Orléans (3 € le ticket). Place de la République, les gourmands partiront « sur la trace des ours » à travers onze chalets alimentaires. Au passage, les plus jeunes pourront déposer leur lettre de souhaits dans la boîte aux lettres de la Maison du Père Noël. Enfin, place de Loire, après avoir dévalé les pistes de luges et fait un tour de sapin merveilleux (4 € le ticket), il sera possible de faire une pause gourmande autour d’un vin chaud ou d’une gaufre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...
Comment l’association 1-Terre Actions recycle les vélos pour leur donner une seconde vie
François Gallier, le directeur d’1-Terre Actions, se souvient des débuts...