|
|
Non-vaccinés, levez la main !

Non-vaccinés, levez la main !

La semaine dernière, à l’occasion du retour des jeunes dans les écoles, la préfète du Loiret, la rectrice d'Académie et le directeur de l'Agence Régionale de la Santé ont affirmé que la santé des jeunes serait le grand sujet de la rentrée. Une stratégie a d’ailleurs été présentée pour accélérer la vaccination dans et autour des établissements scolaires.
Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

« L‘été a été calme dans notre région », a rassuré la semaine dernière Laurent Habert, le directeur de l’ARS Centre-Val de Loire, qui a néanmoins constaté des taux d’incidence ayant eu tendance à grimper depuis la troisième semaine de juillet. « Mais ils n’ont rien à voir avec la situation du sud de la France, a-t-il précisé. Depuis dix jours, nous assistons à une phase de plateau avec, nous l’espérons, une baisse à venir. » 

Selon lui, l’été, dans le Centre-Val de Loire, a également été celui de la « vaccination intensive. Au premier juillet, dans la région, 60% des 12 ans et plus étaient vaccinés et début septembre, c’est presque 85% ! Au 2 septembre, plus des deux tiers des 12-17 ans ont également reçu leur première injection et la moitié a déjà son schéma vaccinal complet. » Chez les étudiants, le succès est encore plus massif, avec 88% des 18-24 ans ayant reçu leur première dose et 77% de totalement vaccinés.

Convaincre les derniers

Les autorités sanitaires, préfectorales et éducatives espèrent que la date butoir du 30 septembre -qui étend le pass sanitaire obligatoire aux 12-17 ans- jouera pour convaincre les derniers non-vaccinés. Même si le pass ne sera pas exigé à l’école, « les activités sportives et culturelles et la reprise des voyages scolaires, notamment à l’étranger à partir de janvier, peuvent inciter les parents à faire ce choix », pense-t-on en haut lieu. 

Dans le cadre du collège, du lycée et de l’université, il est d’ailleurs possible de se faire vacciner : « dans les grandes villes, les jeunes iront à pied vers les centres, encadrés par des surveillants ou des médiateurs anti-Covid, a détaillé la semaine dernière Katia Béguin, la rectrice d’Académie. Dans de grands lycées, il y aura aussi des centres éphémères sur place (ce n’est, pour l’instant, pas encore prévu pour le Loiret, ndlr). Dans le cas d’établissements scolaires qui se trouvent loin des centres de vaccination, nous pourrons également organiser un transport ». Néanmoins, les jeunes qui ont déjà réservé un créneau sur Doctolib, notamment pour une deuxième dose, ne doivent pas l’annuler, a précisé l’ARS Centre-Val de Loire.

Offert aux étudiants étrangers

Du côté de l’université, même si la population étudiante est déjà bien vaccinée, des créneaux horaires seront également proposés aux étudiants et des barnums, sur le campus, présenteront le dispositif aux étudiants étrangers durant la troisième semaine de septembre. « Nous proposons à ces étudiants étrangers de s’immatriculer à la Sécurité Sociale française, a commenté Laurent Habert. Comme ça, le vaccin sera gratuit ». « Nous accueillons près de 266 étudiants venant de pays en zone rouge à Orléans et près de 300 à Tours », a précisé pour sa part Katia Béguin.

La vaccination n’est, cependant, pas le seul outil en matière de lutte contre la Covid-19 pour cette rentrée. Des tests gratuits seront également présents dans les établissements. « Nous avons des autotests pour les lycéens et les personnels en lycée. Pour les collégiens, ce sont des tests antigéniques, avec un résultat en un quart d’heure, a indiqué Katia Béguin. Pour les petits, ce seront des tests salivaires. Nous avons des stocks. L’an dernier, nous avons fait des campagnes tous les 15 jours dans certains établissements et des tests dans les lieux où le virus circulait beaucoup. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire