|
|
Orléans, bientôt capitale de la Cosmetic Valley ?

Orléans, bientôt capitale de la Cosmetic Valley ?

Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Le site orléanais d’AgroParisTech a été inauguré la semaine dernière sur le campus de La Source. « C’est le sixième site ouvert par notre école en région », a rappelé Laurent Buisson, directeur général d’AgroParisTech, en précisant la ligne directrice de cette antenne orléanaise, tournée vers la cosmétique et donc « en lien avec l’écosystème régional ». En effet, après l’arrivée en mars dernier de 15 étudiants venus suivre le module de découverte « Management de l’innovation en cosmétique », ce sont 17 autres élèves qui suivent en cette rentrée à Orléans leur troisième année de leur cursus d’ingénieur, avec notamment une dominante d’approfondissement « Cosm’éthique’ : conception, production et usages de produits cosmétiques durables ».

Une centaine d’étudiants sont attendus d’ici 2027 dans un bâtiment situé à deux pas de campus de Lettres et appartenant à Orléans Métropole. Ces locaux accueillent d’ailleurs une chaire de cosmétologie au sein de laquelle sont organisées les activités d’enseignement et de recherche à Orléans. La visite de l’antenne orléanaise ne laisse aucun doute sur cette orientation recherche, si l’on en croit la présence d’équipements de pointe comme celui de chromatographie en phase gazeuse et le laboratoire d’analyse sensorielle. « Nous avons investi dans des équipements complémentaires de ceux dont disposent les laboratoires du CNRS, de l’INRAE ou de l’université », a indiqué l’un des responsables de la formation. L’État et les collectivités ont soutenu cette implantation, notamment la Métropole, à hauteur de plus de 13 M€. 

Un enjeu (de) capital(e)

Il faut dire qu’en plus de venir compléter l’offre de formation d’enseignement supérieur de l’agglomération (l’ISC Paris est déjà installée et, en septembre prochain, ce sera au tour de l’ESTP sur le site Madeleine, ndlr), l’arrivée d’AgroParisTech à Orléans s’accompagne de la création, en 2023, d’un bureau de la Cosmetic Valley, réseau mondial de la cosmétique et de la parfumerie basé à Chartres. Celui-ci sera installé, selon Florent Montillot, vice-président de la Métropole en charge de l’enseignement supérieur, à l’Agreen Lab’O. Le salon Cosminov dédié à l’innovation cosmétique se tiendra également, l’an prochain, à Orléans. Une annonce formulée en présence de nombreux industriels de la cosmétique, notamment LVMH. De quoi voler (un peu) la vedette à Chartres… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire