|
|
|
Sans Jacques Martinet !

Sans Jacques Martinet !

Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau (Modem/LaREM), Nicolas Forissier (LR) chef de file « de la droite et du centre » pour les régionales, a dévoilé la composition de sa liste loirétaine, menée par la maire de La Ferté-Saint-Aubin, Constance de Pélichy.
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Sans Jacques Martinet !

Deux jours avant l’officialisation de la candidature de Marc Fesneau (Modem/LaREM), Nicolas Forissier (LR) chef de file « de la droite et du centre » pour les régionales, a dévoilé la composition de sa liste loirétaine, menée par la maire de La Ferté-Saint-Aubin, Constance de Pélichy. La semaine précédente, Jacques Martinet, ancien maire de Saint-Denis-en-Val et conseiller régional sortant, pressenti pour en être le numéro deux, avait fait savoir qu’il se retirait du combat et quittait même… la vie politique ! En cause : le fait que Florent Montillot, premier maire-adjoint d’Orléans et patron de l’UDI du Loiret – avec qui les LR se sont associés – ait souhaité occuper le deuxième rang (il était initialement prévu comme numéro quatre). « Orléans a dit que ce n’était pas possible que je sois numéro deux, voilà, pas de polémique, a réagi Jacques Martinet. Je ne suis pas déçu. Je passe à mes petits-enfants ! » « Je regrette cette décision, a commenté pour sa part Constance de Pélichy. Nous avions, avec Florent et Jacques, deux candidats qui avaient une légitimité propre, sur deux belles places éligibles, grâce auxquelles ils auraient pu prétendre à une place de vice-président si nous l’emportons. J’aurais aimé que l’on puisse régler les choses différemment. » 
On peut cependant s’étonner que Nicolas Forissier, qui avait déclaré vouloir s’appuyer sur « le terrain » lors de son lancement de campagne, se passe de Jacques Martinet, symbole de l’élu de proximité, dont « tout le monde connaît le sens du contact », selon Constance de Pélichy. « Qu’on l’apprécie ou pas, Florent Montillot est aussi un élu qui laboure le terrain, prolonge la maire de La Ferté-Saint-Aubin. De plus, notre numéro trois sur la liste est une élue de Meung-sur-Loire, issue du monde rural. » Un autre absent de taille sur cette liste, cependant : le député du Loiret Claude de Ganay, un temps présumé partant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire