|
|
|
Stéphane Cornée n’ira pas

Stéphane Cornée n’ira pas

Lors du premier tour des municipales, Stéphane Cornée était le « Monsieur Sécurité » de la liste « OSE ». Mais le rapprochement entre Baptiste Chapuis et Jean-Philippe Grand l’a incité, dit-il, à se désolidariser de cette alliance et à soutenir Olivier Carré.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Pourquoi ne faites-vous pas partie de cette liste d’union ?

Au soir du premier tour, Jean-Philippe Grand s’est avancé sur un rapprochement avec la liste PS/PC. Je lui avais dit au préalable que si tel était le cas, je me retirerais de la liste OSE, parce que je ne suis pas communisto-compatible. Visiblement, à Orléans, on ne peut pas faire d’écologie sans être à gauche. En plus de ça, Jean-Philippe Grand et Baptiste Chapuis se sont tapés dessus pendant toute la campagne du premier tour, ils ont presque fait des primaires. Mais c’est le choix de Jean-Philippe Grand, je le respecte.

Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Déçu, c’est certain, trahi, quelque part un peu. Ma ligne de conduite est écologiste, elle n’est pas de gauche. Je ne comprends pas qu’on glisse toujours sur la gauche quand on est écologiste. C’est un choix. J’espère qu’il aura été fait de façon démocratique.

Et donc, pourquoi Olivier Carré ?

Je vois son bilan pendant la pandémie. Étant plus de centre-droit que de droite, malgré mon passé, je me sens plus proche d’Olivier Carré. Je ne me raccroche pas du tout à lui, je lui apporte simplement mon soutien. S’il me demandait d’intégrer sa liste, je dirais non : il est hors de question que je prenne la place de quelqu’un qui est là depuis le départ. λ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire