|
|
|
Héloïse Cuillerier : Fun radieuse
|
|
|
Héloïse Cuillerier : Fun radieuse
Portrait

Héloïse Cuillerier : Fun radieuse

La solaire Héloïse Cuillerier, fondatrice du club Fun & Yoga, à Saint-Cyr-en-Val et Orléans, a réussi à fédérer une communauté de professeurs et de praticiens de yoga, et bien plus encore. Son histoire est celle d’une rencontre qui a changé non pas une, mais des vies…
Ambre Blanes
12/07/84 : naissance à Orléans
2006 : ouverture de Fun & Yoga, à Saint-Cyr-en-Val
2018 : Emménagement en Sologne

Héloïse Cuillerier a suivi le parcours traditionnel d’une étudiante loirétaine : collège à Meung-sur-Loire, lycée à Beaugency, des études jusqu’en master 2 à Tours avant de rejoindre Paris, où elle a travaillé dans la production audiovisuelle pour de grandes marques. C’est cette carrière qui l’a conduite à vivre deux ans aux Pays-Bas. Là-bas, elle rencontra le yoga, malgré une certaine appréhension. « Une hernie discale m’avait clouée au lit pendant plusieurs mois lorsque j’avais 17 ans, confie Héloïse. Elle m’a fait beaucoup souffrir, émotionnellement, mentalement et physiquement. Ça faisait de nombreuses années que j’essayais de récupérer une forme de vie sportive, mais toujours dans l’angoisse de me faire mal. »
Malgré une première approche douloureuse dans un centre sportif de Rotterdam – 30 personnes dans une salle qui tentent de suivre depuis leur tapis une professeure peu connectée au groupe…–, la jeune femme se laissa finalement guider au fur et à mesure des retraites auxquelles elle participa. La discipline lui fit découvrir son corps et sa capacité de récupération. Les impacts positifs du yoga sur son bien-être l’incitèrement également à changer son alimentation en supprimant le gluten et le sucre blanc. Armée d’une bonne humeur et d’une énergie nouvelles, Héloïse Cuillerier entama une transition plus radicale encore en quittant son emploi et la Hollande pour rentrer à Saint-Ay. De là, elle se mit à travailler en indépendante en tant que chargée de production et commença à donner des cours de yoga aux copines en parallèle. Du moins, c’était son projet…

« Mais l’univers en a décidé autrement en me montrant le chemin le plus adéquat pour m’épanouir bien plus », raconte aujourd’hui Héloïse, un sourire radieux sur le visage. D’un jour à l’autre, elle ne reçut en effet que des appels pour enseigner le yoga : côté boulot, c’était silence radio… Formée pour devenir professeure, elle ouvrit alors un premier studio à Saint-Cyr-en-Val, puis un second à Orléans, tout en continuant d’apprendre. D’autres professeurs la rejoignirent ensuite, dont Valentine, qui n’était pas censée rester dans l’aventure mais devint finalement en 2017 sa binôme, et l’aida à faire grandir les centres Fun & Yoga, y compris le dernier ouvert, à Meung-sur-Loire, en novembre 2021. 

Fun & Yoga veille aujourd’hui « à créer du lien social entre les adhérents et au-delà », en accueillant des intervenants du monde entier pour des cours et masterclass tels que deux des formateurs d’Héloïse, la la Sino-Canadiennne Annie Au et Mathieu Boldron – animateur, comédien et chanteur –, mais également des stagiaires venus de Russie, d’Angleterre et des États-Unis ! Les studios proposent de nombreux cours (yoga aérien, Hatha, Yin, Vinyasa, dance yoga…) et plusieurs temps forts (ecstatic dance et bains sonores), tandis qu’Héloïse, qui s’est spécialisée en « soins énergétiques avec mise en conscience », dispense aussi des cours de « biogathérapie » (contraction de « bioénergie », « yoga » et « thérapie »). Aussi, toujours dans une « optique de développement », Fun & Yoga a donné naissance à Yolistica, des formations de « yoga holistique et thérapeutique, qui dépassent l’objectif postural originel ». 

Family business

Résidant sur Ménestreau-en-Villette, la jeune femme, qui considère le yoga comme « un art de vivre au quotidien », affectionne les balades en forêt. Appréciant également de faire le tour de son jardin avec son chien et ses chats, elle confesse toutefois un petit plaisir coupable : le chèvre de Sologne. « Je vais me mettre à dos les copains vegan, mais ce n’est que de temps en temps ! », se récrie-t-elle en souriant. Car en près de six ans, Héloïse Cuillerier a réussi à créer une vraie famille autour du fun et du yoga, indiquant que les professeurs sont devenus ses amis : « Grâce à tout le travail qu’on fait sur nous-mêmes, nous dépassons désormais le côté pyramidal. » C’est peut-être bien là le sens d’une communauté : parvenir à vivre en harmonie avec soi-même… et les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
Barbara Alloui Ma cuisinière bien-aimée
Pédagogue et passionnée, cette Olivétaine promeut une cuisine simple, variée...
Jules Chesne : Sur la réserve
Aide-soignant de profession, ce jeune Orléanais de 23 ans devrait, à...
Anouck Hilbey : Tabous de souffle
Autrice, performeuse et metteuse en scène, Anouck Hilbey a fondé...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS