|
|
|
Des mousquetaires chez Jeanne d’Arc
|
|
|
Des mousquetaires chez Jeanne d’Arc

Des mousquetaires chez Jeanne d’Arc

Richard Gasquet et Gilles Simon seront les principales têtes d’affiche françaises de l’Open d’Orléans (tennis), qui fera son grand retour dans la cité johannique après plusieurs reports et annulations liés à la crise sanitaire.
B.V
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Ce sera assurément l’un des plus beaux plateaux offerts par l’Open d’Orléans depuis sa création en 2005. Fin septembre et début octobre, deux des quatre meilleurs joueurs français des années 2000-2010, Richard Gasquet et Gilles Simon, fouleront en effet le court du Palais des Sports. Au faîte de leur gloire, ces deux-là avaient été comparés aux glorieux Mousquetaires des années 1930 (Cochet, Lacoste, Borotra…). Une étiquette qui a parfois pu les desservir, même s’ils ont quand même réussi à accrocher plusieurs demi-finales et finales de Grand Chelem et de Masters 1000 durant leurs belles années. Le public orléanais aura donc le plaisir de les admirer raquettes en main pour ce qui sera certainement l’une des dernières chances de les voir évoluer au plus haut niveau. 

Gasquet et Simon pourraient d’ailleurs voir Jo-Wilfried Tsonga les accompagner à Orléans à la fin du mois, si tant est que ce dernier récupère d’une blessure qui l’a vu renoncer à l’US Open cet été. Pour l’instant, Tsonga n’est pas inscrit dans le tableau de l’Open, mais une wild-card lui sera accordée s’il est remis et s’il en fait la demande. En attendant, un autre Français sera présent au Palais des Sports en la personne de Lucas Pouille, qui cherche à retrouver son meilleur niveau après des mois de remise en question. Autres tricolores à s’inviter à la fête orléanaise : Pierre-Hugues Herbert, vainqueur de l’Open en 2016, mais aussi la révélation de l’été américain Arthur Rinderknech, ainsi que les jeunes Benjamin Bonzi, Antoine Hoang et Grégoire Barrère, habitués du circuit Challenger. 

Plateau royal

Au-delà de cette armée bleu-blanc-rouge (huit joueurs assurés de participer au tableau final), d’autres jolis noms du jeu feront le déplacement dans trois semaines à Orléans, comme les deux gauchers espagnols Féliciano Lopez et Fernando Verdasco. Les fans de tennis se souviennent sans doute de la demi-finale épique -sûrement l’un des meilleurs matchs de l’histoire-disputée par le dernier nommé face à Rafael Nadal à l’Open d’Australie 2009… 

Le directeur de l’Open d’Orléans, Didier Gérard, est également ravi d’accueillir un ancien vainqueur du tournoi (2017), le Slovaque Norbert Gombos, ainsi que deux membres actuels du Top 100, le Tchèque Jiry Vesely et le Lituanien Ricardas Berankis. Il glisse par contre un passing-shot à un ancien finaliste, le Suédois Elias Ymer, qui s’était inscrit préalablement à l’édition 2021 de l’Open d’Orléans avant de faire faux bond : « En 2019, il (Ymer) m’avait demandé une wild-card, que je lui avais accordée, avec le succès que l’on sait. Et là, il a préféré faire les qualifications du tournoi de Sofia, en Bulgarie… », déplore Didier Gérard. Le public pourra toutefois se consoler en découvrant le jeune et très talentueux Norvégien Holger Vitus Rune, révélé au dernier US Open, ou encore l’Allemand Oscar Otte, lui aussi très inspiré à New York. « Au meilleur de leurs classements, les joueurs qui seront présents à Orléans cette année auraient constitué le plateau d’un Masters 1000 », estime Didier Gérard. Des surprises supplémentaires (qualifiés, wild-cards) pourraient du reste venir embellir le plateau d’ici au tirage au sort du tournoi, le 25 septembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Michaël Gonçalves danse avec les stars
Figure locale du monde de la nuit et de la...
Salti, danse épidémique !
La Scène Nationale d’Orléans invite la Compagnie Toujours Après Minuit...
En août, O’Tempo remontera le son
Après avoir accueilli 5 000 personnes lors de sa première édition en...
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
ARTICLES RÉCENTS