|
|
|
EVO, un petit club qui monte…
|
|
|
EVO, un petit club qui monte…

EVO, un petit club qui monte…

L’escalade n’est pas à proprement parler un sport ludique mais, pour autant, la dopamine y est au rendez-vous… « On ne joue pas à l’escalade, le plaisir est de parvenir à aller en-haut », résume le président et entraîneur du club Équilibre Vertical Orléans (EVO).
Ambre Blanes
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Le club d’escalade EVO est né il y a quatre ans, sur le terreau de l’option sportive du lycée Sainte-Croix Sainte-Euverte, qui attirait les lycéens jusqu’à compter parmi ses pratiquants des qualifiés aux championnats nationaux UGSEL (championnats de France en milieu scolaire privé). Professeur d’EPS dans l’établissement, Chris Brazey dispose maintenant d’une autre casquette, celle de président fondateur et entraîneur d’EVO. Au sein de ce club, le credo est de « faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux ». Certains pratiquants se présentent pour grimper librement et se faire plaisir sous la surveillance d’encadrants, quand d’autres viennent par défi, pour se dépasser et apprendre à grimper de façon autonome malgré d’éventuelles appréhensions. Chris Bazey éprouve autant de plaisir à accompagner les différents publics de grimpeurs. « Dans l’escalade, on est toujours face à soi-même, motivé par l’envie d’aller plus loin, raconte-t-il. Quand j’atteins un certain niveau de difficulté, je dois trouver la solution et les méthodes qui font que je vais réussir à passer au niveau suivant, comme dans la vie. Mais avant d’y parvenir, je vais pas mal me faire brasser (tomber) ! » À Orléans, le mur d’escalade étant en milieu artificiel (de 9 à 12 mètres de hauteur), la chute est sécurisée mais dans cette pratique, c’est le milieu qui aura toujours le dernier mot. Au grimpeur de s’adapter ! Celui-ci doit viser les prises en chemin, pour suivre une voie plus ou moins difficile puis, une fois que le niveau est maîtrisé, il peut passer au suivant. En milieu naturel, le protocole, les règles de sécurité et le matériel sont sensiblement les mêmes. En revanche, ce n’est pas le même sport. Aussi les paysages sont source de variété, les calanques marseillaises (300 m) n’ayant rien à voir avec les rochers de Fontainebleau (4,50 m) qui composent le parcours d’escalade. 

Commencer tout doux !

Pour se démarquer de ce qui fait dans les autres clubs et honorer ses valeurs pédagogiques, le club accompagne aussi les jeunes en compétition. L’intégration de l’escalade aux JO que le public a pu découvrir aux JO de Tokyo, l’an dernier, a permis de démocratiser le sport aux yeux du grand public. Mais parmi les trois activités de compétition, le format de la vitesse imposé par le CIO n’est pas pour plaire aux passionnés de grimpe, qui lui préfèrent la lecture et le décodage des prises en sécurité, donc sans se presser. 

Un conseil pour les débutants ? Commencer par une séance hebdomadaire, répond Chris en ajoutant : « Car ce sport reste traumatisant pour les doigts et on se découvre des muscles qu’on ne connaissait pas ! » L’escalade engageant beaucoup de gainage, elle est conseillée pour renforcer les muscles du haut du corps et du dos, mais ceux qui cherchent une activité cardio auront intérêt à la compléter par de
la course.

www.e-v-o.org
Entraînementsau Lycée Sainte-Croix Sainte-Euverte, au gymnase Chardon et au gymnase Gaston-Couté. Les adeptes de montagne peuvent se tourner vers le Club Alpin Français d’Orléans (CAF), orienté alpinisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christine Rousselle : Plein gaz
Cette enseignante-chercheuse à l’université d’Orléans, spécialiste de l’énergie et des...
Porte-à-porte dansé à Orléans
Imaginez une déambulation d’artistes dans votre quartier… Qui s’étendrait jusque...
Yanis, sa maman et ses amis… rêvent plus grand
Solidarité à Saint-Jean-le-Blanc.
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS