|
|
|
Le foot US, avec ou sans casque !
|
|
|
Le foot US, avec ou sans casque !

Le foot US, avec ou sans casque !

Le club orléanais des Chevaliers d’Orléans propose deux disciplines autour du ballon ovale souvent estampillé Wilson : du football américain et du flag pour les adultes et les jeunes, et pour les filles comme les garçons. Découverte.
Ambre Blanes
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Le club des Chevaliers d’Orléans a été fondé en septembre 1987. Son nom est d’abord emprunté à l’empreinte médiévale johannique, mais aussi et surtout au nom même de son fondateur, Franck Chevalier-Joly. Telles une armure de chevalier, les couleurs du club sont le gris, le blanc, le doré et le noir. Pendant quelques années, seul le football américain tel qu’on le connaît occupait les membres du club. Puis le flag s’est fait une place sur le terrain il y a une vingtaine d’années. Cette discipline, plutôt méconnue du public français, est un dérivé du football américain, sans contact et donc sans bloc ou plaquage. Exit donc l’équipement emblématique composé du casque et de l’épaulière : à la place, les joueurs portent une ceinture à laquelle se scratchent des petites bandes amovibles (appelées flag, soit « drapeau », en anglais). Lorsqu’un des flags est ôté de la ceinture par un joueur de l’équipe adverse, le geste équivaut à un plaquage et symbolise l’arrêt de l’action, de sorte que la remise en jeu du ballon prend place au même endroit. Aussi, cette discipline se joue à cinq contre cinq, au contraire du football américain, qui compte onze joueurs par équipe.

Si, faute de licenciés, la section flag a été stoppée un temps, elle a été relancée par le club il y a quatre ans. Ainsi, les entraînements se tiennent par alternance tout au long de la semaine (voir encadré). « Le flag est plutôt orienté loisir que performance », précise Paul Belin, joueur et adhérent des Chevaliers d’Orléans depuis vingt ans, mais également membre du bureau du club et entraîneur ! « Cela s’adresse à tous les publics, dont les enfants, poursuit ce dernier. Le but est le même qu’au football américain : marquer des essais et les transformer, mais les règles sont simplifiées ».

Chevaliers titrés

À ce jour, les Chevaliers d’Orléans ont le meilleur palmarès de l’histoire du championnat de France de 3e division, avec deux titres de champions (1990, 2010) pour trois finales jouées (1990, 2005, 2010). Ils sont également deux fois vice-champions de France de 2e division (2006 et 2009). Plus de soixante licenciés pratiquent actuellement la discipline historique et son dérivé à Orléans, dont une quinzaine de jeunes pour le football américain. Pour obtenir sa licence annuelle, soit adhérer au club et être rattaché à la fédération, il faut compter environ 160 € pour le football américain à destination des jeunes, 200 € pour les seniors et 80 € pour le flag. Des formules sont possibles pour combiner les deux pratiques. Aussi, le club peut louer du matériel à l’année, pour 65 €, sous la forme d’un chèque de caution. Le prochain match amical du calendrier fera se déplacer les Chevaliers d’Orléans sur la capitale courant décembre pour y affronter Les Dragons de Paris.

Plus d’infos
Facebook, Instagram et www.chevaliersfootball.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christine Rousselle : Plein gaz
Cette enseignante-chercheuse à l’université d’Orléans, spécialiste de l’énergie et des...
Porte-à-porte dansé à Orléans
Imaginez une déambulation d’artistes dans votre quartier… Qui s’étendrait jusque...
Yanis, sa maman et ses amis… rêvent plus grand
Solidarité à Saint-Jean-le-Blanc.
Événements de la semaine
13
Mar
11
Mar
Saint-Jean-de-la-Ruelle Médiathèque Anna-Marly puis dans tous les quartiers de la ville
#
11
Mar
Orléans – Palais de Justice – 44, rue de la Bretonnerie
#
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
ARTICLES RÉCENTS