|
|
|
Les écoles en forme olympique
|
|
|
Les écoles en forme olympique

Les écoles en forme olympique

La « semaine Orléans 2024 » se déroule actuellement dans les écoles d’Orléans, afin de sensibiliser les enfants à la thématique sportive et olympique. Une soixantaine de rendez-vous ont lieu jusqu’au 11 juin avec des sportifs du cru.
B.V
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Les écoles en forme olympique

C’est loin, Paris 2024 ? Un peu plus de trois ans exactement, mais à Orléans, ça frémit déjà. Pour profiter du retentissement de l’événement, la Ville a ainsi mis en place une semaine spécifique « Orléans 2024 », en complément de celle organisée par le COJO en février. « Les Jeux, c’est exceptionnel, résume Thomas Renault, l’adjoint orléanais au sport. On risque de ne les voir qu’une fois dans notre vie en France. » Aussi, la mairie a programmé jusqu’à vendredi une soixantaine d’interventions d’athlète de haut niveau dans des écoles élémentaires du territoire orléanais. Plus de 16 écoles ont répondu présent, pour un temps d’échange avec un ou des sportifs locaux, comme les escrimeuses Manon Brunet ou Cécilia Berder, les handballeurs de Saran ou la championne d’équitation Justine Legrand. Amputée de sa jambe gauche en janvier dernier, cette spécialiste du dressage ambitionne de participer aux Jeux Paralympiques de Paris. Devant une classe de CE1 de l’école de Saint-Marceau, elle s’est livrée, lundi, à une partie de ping-pong verbale très enrichissante avec ce jeune public. « Mais vous savez tout, je suis bluffée ! », a rigolé la championne, debout et passionnante, face au haut degré de connaissance du cheval de son auditoire.

Albums Panini

Sont aussi prévues, dans les prochains jours, des initiations à la pratique d’activités physiques (proposées par l’USEP Loiret). Si cette semaine « Orléans 2024 » a vocation à se reproduire chaque année jusqu’aux Jeux Olympiques, elle ne sera pas le seul levier d’action pour « s’approprier les champions » orléanais : des albums Panini compilant les visages des athlètes locaux de haut niveau pourraient être distribués à plus de 6 000 exemplaires dans les écoles orléanaises à la rentrée prochaine. Par ailleurs, l’adjoint aux Sports a précisé qu’un mini-village olympique prendrait place le 23 juin sur l’île Charlemagne pour découvrir des « disciplines méconnues ». Une Rentrée en Fête « sportive » se tiendra également, en septembre, une semaine après la « Rentrée en Fête » classique organisée par la mairie. Quant à la Web TV « 100 % sport orléanais » promise en conseil municipal de février dernier (la Ville l’accompagnera financièrement mais ne la produira pas, ndlr), Thomas Renault explique qu’elle est « un peu en retard. On veut être sûr et ne pas se tromper. Il devrait y avoir du neuf au mois de septembre. » Enfin, concernant l’échéance de Paris 2024 stricto sensu, l’adjoint aux Sports indique avoir pour le moment reçu six lettres d’intention – dont deux des fédérations italienne et allemande d’escrime – pour venir dans trois ans à Orléans afin de préparer l’échéance olympique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...