|
|
Un jeune réseau entrepreneurial
|
|
Un jeune réseau entrepreneurial

Un jeune réseau entrepreneurial

La structure Femmes des Territoires a pour objectif de constituer un réseau national de femmes entrepreneures en créant un maillage géographique très serré pour pouvoir accompagner ces dernières localement, en ville et en zone rurale. Orléans dispose depuis quelques mois d’une antenne active.
A.B
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on whatsapp

Mardi 7 septembre se tenait la rentrée officielle, sous forme de rencontre mensuelle, du réseau Femmes des Territoires à Orléans. Elles étaient un peu plus d’une quinzaine d’adhérentes (sur 37 en tout) et de nouvelles venues à se retrouver au Jardin de l’Évêché pour une parenthèse d’échanges et de présentations. Praticienne en massage bien-être, spécialiste de la communication non-violente, intervenante parentalité, accompagnatrice d’enfants avec troubles comportementaux, consultante en organisation des espaces, coach en management… À elles toutes, les cheffes d’entreprise ou salariées en reconversion représentent un bagage de compétences très variées, mais toutes font face aux mêmes challenges de l’entrepreneuriat, à commencer par le réseau et la visibilité. Alors, elles s’échangent des solutions, des contacts et se tiennent au courant de leurs actualités. Ici, on cherche des intervenantes pour un salon sur le bien-être, là des conseils pour l’édition de flyers. Au-delà des bons tuyaux, il y a aussi la communauté nationale sur laquelle chacune peut s’appuyer pour son propre développement, puisque Femmes des Territoires bénéficie d’une plateforme en ligne dédiée qui connecte tous les membres et propose des ateliers sur Zoom quotidiennement.

C’est ce que fait Vesselina Malhomme, co-coordinatrice du réseau d’Orléans depuis novembre 2020. « Femmes des Territoires est mon bac à sable, exprime-t-elle. Ma cible correspond aux adhérentes, je peux donc y tester mes concepts et mes produits à l’échelle de la France, ainsi que la rhétorique. En contrepartie, je sens que je suis utile aux autres. » D’ailleurs, une partie de ses contrats proviennent du réseau national féminin. 

Une adhésion accessible

Sur l’aspect humain, cette entrepreneuse retrouve dans ce réseau les valeurs qui lui sont chères, à savoir partage, simplicité et bienveillance. Tout comme Angélique Bétinat, sa binôme qui l’a rejointe en mai dernier, Vesselina Malhomme est coordinatrice bénévole et prend à cœur d’accroître le rayonnement de la communauté. Femmes des Territoires Orléans accueille ainsi de plus en plus d’adhérentes du fait des événements et du bouche-à-oreille, sans oublier que l’adhésion a le mérite d’être relativement accessible, comparé aux autres clubs de même acabit. Les membres se rencontrent à deux reprises dans le mois, pour une rencontre en présentiel et pour un atelier en ligne, donné par une professionnelle du groupe. « Si ce n’est le partage des valeurs, il n’y a pas de cadre imposé pour permettre la montée en compétences des adhérentes, conclut Vesselina Malhomme. Nous sommes relativement libres. »

  d’infos:
Coût de l’adhésion : 60 € annuels – 2 mois offerts
https://www.femmesdesterritoires.fr/
Contact : orleans@femmesdesterritoires.fr
Vesselina Malhomme 06 78 70 64 59 ou Angélique Bétinat 06 13 15 14 50

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Chaillou : « une profonde amertume »
Christophe Chaillou a annoncé ce matin qu’il démissionnait de la...
Alertes à la bombe à Orléans : « des plaisanteries qui n’en sont pas ! »
Hier soir, la procureure de la République, Emmanuelle Bochenek-Puren, et...
Diffuseur Saran-Gidy : c’est parti
La pose de la première pierre de l’échangeur Saran-Gidy, au...