300 postes d’aides-soignants à pourvoir sur la région !

Les métiers de l’aide à la personne constituent le premier secteur qui recrute en France. Mais la demande est tellement importante que les établissements de santé (hôpitaux et cliniques) comme les Ehpad peinent à recruter des professionnels, notamment des aides-soignants. La région Centre-Val de Loire et l’ARS (Agence Régionale de Santé) ont lancé une campagne pour accélérer les recrutements alors que plus de 300 postes sont vacants sur la région. Un métier tout trouvé si le contact humain vous convient !

Que ce soit en formation initiale avec le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) ou en formation continue dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou par la VAE (Validation des Acquis et de l’Expérience), l’accès à ces métiers de l’aide à la personne est très aisé. 

En Centre-Val de Loire, 1 070 places de formation spécifique, principalement financées par la Région Centre-Val de Loire, sont proposées chaque année dans les 16 instituts de formation agréés, les Instituts de Formation d’Aide-Soignant (IFAS), pour dispenser la formation d’aide-soignant. En Indre-et-Loire, ils se situent au pôle de santé Vinci à Chambray-lès-Tours et à Amboise.

Une formation qui dure 10 mois

Le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier. La formation initiale est ouverte dès 17 ans, sans limite d’âge et sans condition de diplôme. La formation s’étend sur une période de 10 mois, soit 17 semaines d’enseignement et 24 semaines de stages en établissements. Le taux de réussite à l’issue de la formation est de 95 %. Un examen valide le diplôme. Mais de nouvelles modalités de recrutement devraient être définies prochainement avec la possible suppression du concours. Donc l’accès à ces métiers s’en trouvera encore facilité.

Le diplôme peut également être obtenu par le biais de la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou par le biais de l’apprentissage, en alternant cours dans les Instituts et travail dans un établissement.

Un métier tourné vers l’humain

Une fois le diplôme acquis, tout au long de sa carrière, l’aide-soignant peut se spécialiser par le biais de la formation continue, dans certaines activités : assistant de soins en gérontologie, agent de stérilisation, aide-soignant en hémodialyse…

Des évolutions de carrière sont possibles après quelques années d’expérience. Des passerelles existent aussi pour se former à d’autres métiers comme auxiliaire de puériculture, ambulancier, assistant médical ou infirmier.

C’est un métier aux caractéristiques bien particulières, avec une forte implication humaine puisque vous êtes en contact direct avec les personnes soignées, que ce soit des personnes âgées, des enfants ou des adultes puisqu’ils exercent en établissement de santé, en maison de retraite et également à domicile. Les aides-soignants occupent une place incontournable dans l’organisation des soins et l’accompagnement des patients et des résidents. Ils assurent l’aide à la personne pour améliorer son état de santé après une intervention, lors d’une hospitalisation, grâce à des soins techniques, relationnels, éducatifs et préventifs. Ils effectuent des soins d’hygiène et de confort au quotidien.

Leur rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. Ils accompagnent la personne dans les activités de la vie quotidienne et contribuent à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.

Les aides-soignants sont intégrés au sein d’une équipe pluriprofessionnelle (auxiliaire de vie, infirmier, médecin, animateur, psychologue…). Donc leur rôle est important mais pas isolé, ils peuvent aussi se reposer sur cette chaîne de soins et d’accompagnement dans laquelle ils sont un maillon essentiel ! λ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
COVID-19 : nouvelles mesures pour lutter contre le virus en Indre-et-Loire
Les soirées, cocktails, pots etc. en positions statique debout sont...
Bernard Charret, L’agité du local
Alors que le bio, les circuits courts et les produits...
Les fermes vous ouvrent leurs portes
Les 26 et 27 septembre se déroulera la 21e édition de l’opération...
Événements de la semaine
26
Sep
La prairie du Pré Vergé à Veigné
De 14 h à 1 h
25
Sep
La Parenthèse, Ballan-Miré.
 à 21 h
25
Sep
Tours/Cinq-Mars/Fondettes.
22
Sep
Rue Nationale, Tours.
à 19 h 30
19
Sep
Jardin botanique, Tours.
de 11 h à 17 h
19
Sep
Centre-ville de Monts.
à 19 h
ARTICLES RÉCENTS