|
|
Agriculture : des cursus très variés…

Agriculture : des cursus très variés…

Pour les jeunes qui veulent accéder à des métiers proches de la nature, les cursus agricoles sont tout à fait adaptés avant et après le bac. Pour les bacheliers, des diplômes comme les BTSA dispensés au lycée de l’agrocampus de Tours-Fondettes permettent de rentrer dans la vie active après un diplôme en 2 ans, mais ils sont aussi un passeport vers des filières longues, masters ou écoles d’ingénieurs.
P. N.
Agriculture : des cursus très variés…

Depuis le début de la crise sanitaire et le confinement du printemps 2020, il ne se passe pas un jour sans que ces thèmes soient à la une de l’actualité : la place de la nature et de l’environnement dans notre monde actuel ; l’importance d’une alimentation de qualité respectueuse de l’environnement et de la biodiversité, le développement des circuits courts et d’une agriculture qui permettent aux agriculteurs, éleveurs, maraîchers, producteurs en sous genres de vivre décemment de leur travail… Pour autant, même si on constate un regain d’intérêt de la part des jeunes pour ces métiers, ce n’est pas la ruée vers les formations agricoles au lycée agricole de l’agrocampus de Tours-Fondettes. Mais cela s’explique par le contexte actuel inédit selon Lydie Carlier, proviseure adjointe du lycée et directrice adjointe de l’agrocampus qui abrite le lycée mais aussi le CFA et le centre de formation permanent pour adultes (CFPPA) : « L’an passé, au printemps, nous étions confinés, et il était plus difficile de rentrer en contact avec les jeunes. Cette année, la situation a évolué mais nous ne pouvons toujours pas organiser de Journées Portes Ouvertes. Pour les jeunes qui veulent découvrir nos formations, la démarche est plus compliquée… »

Malgré tout, l’établissement a mis en place une visite virtuelle du campus sur son site Internet et des rendez-vous individuels sont organisés dans le respect des consignes sanitaires pour permettre aux jeunes de découvrir le campus et les formations qui y sont dispensées. L’objectif pour l’établissement étant d’atteindre le même nombre de lycéens et d’étudiants à la rentrée prochaine, voire, si possible de la dépasser, soit 460 élèves, dont 142 élèves dans les quatre BTSA (Brevets de technicien supérieur agricole) proposés par le lycée agricole de Fondettes. 

Des BTSA accessibles pour les bacheliers des filières générales

Il est important de souligner que ces BTSA ne sont pas réservés aux élèves titulaires d’un bac pro décroché au lycée de Fondettes ou dans un autre lycée agricole. Au contraire même, « certains BTSA comme Gemeau (gestion et maîtrise de l’eau) ou Productions Animales nécessitent même un bon niveau en sciences, ils sont donc largement ouverts aux profils issus des bacs généraux », selon Lydie Carlier.

Outre les BTSA Gemeau (gestion et maîtrise de l’eau) et Productions Animales, l’établissement propose aussi des diplômes Viticulture-Œnologie et Production Horticole. Ces cursus se déroulent en deux ans, comme tout BTS. Il est donc possible de rentrer sur le marché du travail une fois son diplôme obtenu si le jeune veut travailler après un cursus court. Et les sollicitations comme les emplois ne manquent pas,  comme l’explique Lydie Carlier : « Les diplômés en Gemeau sont très recherchés, au Québec par exemple ; où ce type de formations n’existe pas. »

Avec un BTS, les élèves peuvent donc rentrer sur le marché du travail immédiatement. Mais c’est aussi un passeport pour prolonger leurs études vers des licences pro, des masters, voire des écoles d’ingénieurs comme celle d’Angers pour la production horticole, ou s’orienter vers la recherche au sein de l’INRA, bien implantée en Touraine, par exemple.

Le BTSA, passeport vers des masters et écoles d’ingénieurs

« Le BTSA offre un large éventail de possibilités aux jeunes qui veulent continuer leurs études, confirme Lydie Carlier. Un autre exemple : le BTSA Œnologie-Viticulture permet d’accéder au Diplôme National d’œnologie (DNO), dispensé en deux ans après le BTS, soit un diplôme niveau bac + 4… »

L’agrocampus Tours-Fondettes propose un 5e BTSA en Aménagements paysagers, non plus dans le cadre du lycée mais au sein du CFA (Centre de formation en alternance) qui accueille aussi 300 apprentis sur le campus. Si on y ajoute les adultes qui viennent se former au CPPA, ce sont près d’un millier d’apprenants qui fréquentent l’établissement au cours d’une année scolaire.

+ d’infos
• tours-fondettes-agrocampus.fr
• epl-amboisechambray.fr
• https://formation-alternance-37.fr pour les MFR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire