|
|
Apprendre la langue des signes, c’est possible !
|
|
Apprendre la langue des signes, c’est possible !

Apprendre la langue des signes, c’est possible !

Depuis octobre dernier, le GRETA de Tours a mis en place des modules d’apprentissage de la langue des signes. Sont concernées des personnes intéressées dans le cadre de leur pratique professionnelle mais aussi le grand public. Si, pour une raison ou pour une autre, vous voulez communiquer avec des personnes sourdes de votre entourage, vous pouvez en tant que particulier accéder aussi à cette nouvelle formation…
P. N.
Apprendre la langue des signes

Comme toute langue, la langue des signes comprend différents niveaux d’apprentissage et de pratique. En l’occurrence, il y a trois niveaux (A, B et C), eux-mêmes divisés en quatre sous-niveaux qui permettent d’évaluer le degrés de compétences des locuteurs de cette langue, sans grammaire mais bien vivante, car de plus en plus utilisée dans notre société toujours plus ouverte sur l’altérité et les personnes souffrant d’un handicap… Au niveau C.4, vous êtes considéré comme parfaitement bilingue. Mais pour communiquer avec des personnes sourdes ou malentendantes, vous pouvez commencer par apprendre les bases grâce à l’un des modules proposés par le GRETA Centre-Val de Loire à Tours. « Nous proposons des modules de 30 heures par niveau sur une semaine au rythme d’une session par mois pour le moment, explique Valérie Talotte, conseillère en formation continue au GRETA qui est à l’initiative de cette nouvelle formation lancée en octobre dernier. Mais à partir de mars, nous organiserons aussi des cours du soir pour répondre à la demande de nombreux professionnels qui ont envie de s’initier sans que cela rentre forcément dans leur parcours de formation professionnelle. Mais comme ils ne peuvent pas se libérer sur une semaine complète, nous allons proposer quelques heures hebdomadaires… »

Un apprentissage certifié par un DCL

De nombreux professionnels de métiers d’accueil, des secteurs médico-sociaux comme les assistantes sociales ou les accompagnants dans le social et l’emploi (Pôle Emploi, Missions locales, etc.) sont les premiers concernés parce qu’ils sont amenés à côtoyer dans leur travail au quotidien des personnes sourdes. Mais d’autres professions libérales, comme les médecins ou avocats, sont aussi intéressées pour mieux accueillir cette clientèle très spécifique.

Valérie Talotte voulait monter cette formation depuis un certain temps déjà, mais « il fallait trouver la bonne formatrice et nous l’avons trouvée en la personne d’Anne Ligou, diplômée en langue des signes mais également formatrice de profession, ce qui garantit une pédagogie adaptée quel que soit le niveau des différents publics », se félicite-t-elle.

De fait, la formation dispensée par le GRETA est certifiante puisqu’elle permet d’obtenir un DCL (Diplôme de compétence en langue) délivré par le ministère de l’Éducation nationale qui certifie un certain niveau de pratique, à l’image du TOIC par exemple. Pour l’obtenir, il faut se présenter à une session d’examen qui se déroule deux fois par an, en juin et en septembre. Mais cela concerne les personnes qui veulent certifier leur apprentissage. Celles et ceux qui veulent simplement s’initier à la langue des signes peuvent le faire grâce au GRETA sans viser le DCL. Simplement pour le plaisir d’apprendre pour pouvoir communiquer avec des personnes avec qui c’est beaucoup plus compliqué d’échanger sans cet apprentissage…

  + d’infos : gretaformation.ac-orleans-tours.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...