Après la concertation, l’action !

Les Assises de la sécurité organisées en janvier vont déboucher sur un plan d’actions très concrètes. C’est la volonté affichée par les services préfectoraux et François Chazot, sous-préfet en charge des questions de sécurité et directeur de cabinet de la préfète, qui a présenté les mesures à mettre en œuvre dès maintenant. Actions ! p. n.

Pas question de faire de la concertation pour la concertation, mais bien pour passer à l’action ! Pour le sous-préfet François Chazot, organisateur des Assises de la sécurité publique qui ont rassemblé près de 400 habitants dans sept villes du département (Amboise, Avoine, Cléré-les-Pins, Loches, Montlouis-sur-Loire, Saint-Pierre-des-Corps et Tours-Nord) au cours du mois de janvier, les conclusions tirées de cette consultation doivent déboucher sur des actions concrètes et immédiates.

Un plan d’actions a donc été établi qui s’articule autour de trois grands axes : une plus grande proximité et une meilleure communication envers la population ; un accompagnement renforcé et une formation des élus ; et des échanges accrus entre les services.

Une newsletter à destination de la population

Les actions mises en place doivent permettre une plus grande efficacité des forces de l’ordre mais aussi une meilleure communication et une plus grande visibilité de leur action. Pour les forces de police comme de gendarmerie, cela doit se traduire par une présence accrue sur le terrain à travers des patrouilles pédestres. « Aller au contact de la population est indispensable, ne serait-ce que pour se faire connaître et identifier, la proximité doit être renforcée, des consignes ont déjà été transmises dans ce sens » explique François Chazot.

Est aussi apparue l’évidence que les citoyens étaient mal informés sur les actions des forces de l’ordre comme des services de l’État. Pour y remédier, des vidéos sur les réseaux sociaux mais aussi une newsletter à destination de la population seront mises en place pour expliquer et valoriser l’action des différents services de sécurité.

Évidemment, travailler avec l’Éducation nationale pour renforcer la prévention à l’égard des plus jeunes alors que la primo-délinquance est en augmentation reste une priorité.

Une formation pour accompagner les maires

Un autre axe de travail concerne les maires d’Indre-et-Loire, qui sont les premiers représentants de l’autorité dans leur commune. Un programme de formation à leur attention sera mis en œuvre, en partenariat, entre autres, avec l’Association des Maires d’Indre-et-Loire (AMIL). De même il est prévu de créer une « mallette numérique », véritable guide pratique pour les accompagner en cas de crise. Un « blog des maires » ou forum numérique sera également mis en place sur lequel ils pourront échanger sur leurs expériences à tout moment en dehors des moments où ils se rencontrent. Cela passera aussi par une mise à jour des plans communaux de sauvegarde (PCS) pour toutes les communes du département. Les PCS sont les documents de référence en cas de crise dans une ville. Leur mise à jour est prioritaire, surtout pour les petites communes qui n’ont pas ou peu d’expertises techniques à leur disposition. 

Seront aussi favorisés les échanges entre la police, la gendarmerie et les pompiers en permettant à ceux qui le souhaitent de réaliser des journées d’immersion croisée dans les autres services.

Enfin, la Préfecture va aussi revoir le process de gestion de courriers pour mieux répondre aux dizaines de milliers de courriers qui lui sont adressés chaque année. Sur cette question, efficacité rime davantage avec réactivité et proximité qu’avec sécurité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Caroline Blin, Elle vous habille Autrement !
Vue de l’extérieur, c’est une jolie vitrine foisonnante et chamarrée,...
Nourredine El Ouardani, le Tours FC au cœur !
Débarqué à Tours à l’été 2013 avec le président Jean-Marc Ettori...
Quand le sexe n’a pas d’âge…
Malgré les discours induits par certains, la sexualité ne s’arrêtent...