|
|
Boutiques éphémères : l’alternative aux marchés de Noël 
|
|
Boutiques éphémères : l’alternative aux marchés de Noël 

Boutiques éphémères : l’alternative aux marchés de Noël 

Chaque hiver, des boutiques éphémères s’installent dans les rues de Tours. On y retrouve des artisans et créateurs de Touraine pour quelques semaines. Des lieux à visiter si vous voulez trouver des cadeaux qui sortent de l’ordinaire !
E.M.

Rue des 3 Écritoires, la Fourmi Baladeuse a posé ses valises alors qu’en été elle choisit Chinon. Dans la galerie Nationale, c’est l’Échoppe Éphémère qui a rouvert ses portes fin novembre. Et à Saint-Avertin, un nouveau projet a vu le jour : Fenêtre ouverte sur l’artisanat (rue de Larçay). Ces trois boutiques viennent compléter un éventail déjà bien fourni de boutiques de créateurs qu’on retrouve toute l’année, au 10 rue Lavoisier ou chez Nanza à Tours par exemple, ou à la Manufacture de Joué-lès-Tours, sans oublier les boutiques de Chinon ou Loches, ouvertes douze mois sur douze.

Qu’en est-il donc des boutiques éphémères ? L’Échoppe Éphémère  existe depuis déjà quatorze ans et fait donc figure de doyenne. Présente dès les débuts de l’aventure, Corinne Breton nous en dit plus : « La création de la boutique éphémère est partie d’un constat : les salons et expos où nous pouvions présenter nos créations étaient en perte de vitesse. Il nous a semblé plus intéressant de vendre en direct et en centre-ville de Tours. Comme ce n’était pas tenable ni financièrement pour de la longue durée, ni seule, nous avons mutualisé nos efforts pour ouvrir l’échoppe chaque fin d’année. »

Au fil du temps, l’Échoppe se fait un nom et attire les candidatures d’artisans-créateurs souhaitant participer à l’aventure. Cette année ils sont vingt-huit, sélectionnés depuis le mois de septembre. Tous s’engagent à tenir un plus ou moins grand nombre de permanences.

Des artistes au comptoir

Tenir la boutique est un incontournable de ces projets. À la Fourmi Baladeuse, on croise ainsi derrière le comptoir le sculpteur Mickaël Delalande le jour de notre visite : « Participer à la Fourmi, c’est déjà avoir un lieu fixe plutôt que de courir de marché de Noël en marché de créateurs tout le mois de décembre. Et j’apprécie le fait de pouvoir rencontrer d’autres créateurs en tenant les permanences avec eux. » Il fait en effet partie des créateurs invités par l’équipe qui fait vivre le projet depuis déjà huit ans. 

À Saint-Avertin, c’est la première fois qu’on ouvre une boutique éphémère. L’association des Professionnels Unis de Saint-Avertin a ainsi souhaité mettre en avant les créateurs locaux, issus du département. Petite originalité par rapport à ses consœurs : la boutique Fenêtre ouverte… opère un roulement dans les artistes présentés, qui changent donc toutes les trois semaines, pour varier les plaisirs. Certains créateurs et artisans d’art réalisent 80 % de leur chiffre d’affaires à la période des fêtes. Les boutiques éphémères leur apportent donc une occasion de s’entraider pour atteindre une clientèle qui y trouve son compte : des créations variées réunies en un même lieu, et à des prix raisonnables grâce à l’absence d’intermédiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Ecstatic Danse, événement libérateur !
Un moment atypique, ce vendredi, dans la métropole.
3 936
C’est le nombre de naissances de petites Tourangelles et petits...
Le Clin d’oeil
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS