|
|
Citiz, 10 ans et trois stations en plus
|
|
Citiz, 10 ans et trois stations en plus

Citiz, 10 ans et trois stations en plus

Le démarrage a été compliqué sur Tours mais à l’occasion des 10 ans du service d’autopartage, son président national s’est félicité des bons chiffres depuis la sortie du confinement qui permettent d’envisager l’avenir plus sereinement, avec la création de trois nouvelles stations sur l’année…
P.N.

Citiz fête ce printemps ses 10 ans de fonctionnement à Tours et, après un démarrage compliqué, les Tourangeaux ont fini par adopter le service d’autopartage présent dans 160 villes en France. Plus de 300 clients actifs en 2021 (+ 12 % sur un an), 3 153 trajets sur la même année (+ 21 %) pour un chiffre d’affaires de 131 000 € TTC : Citiz a enfin trouvé sa vitesse de croisière ! Et sur le 1er trimestre 2022 la hausse continue, avec + 32 % de réservations et + 36 % d’usagers actifs par rapport au 1er trimestre 2021 !

Ce qui a permis à Jean-Baptiste Schmider, fondateur et président national de Citiz, de confirmer les ambitions pour la coopérative sur Tours avec la création de deux nouvelles stations, boulevard Preuilly, près de Mame, et dans le quartier Paul Bert pour un total de dix stations sur la ville. Auxquelles il faut ajouter celle de la gare TGV de Saint-Pierre-des-Corps. Ces deux nouvelles stations ne proposeront qu’une seule voiture, ce qui porte le total à 18 véhicules sur la ville. Une 11e station sera créée dans le nouvel écoquartier de la Guignardière à Chambray-lès-Tours pour permettre aux nouveaux habitants de se passer de leur voiture individuelle.

+ 32 % de réservations depuis le début de l’année

Car l’objectif du service depuis son lancement à Strasbourg il y a vingt ans reste le même : permettre aux citadins de se séparer de leur voiture en ayant recours à Citiz en cas de besoin. « Il faut privilégier l’usage de la voiture à la possession, c’est la combinaison des différents modes de mobilités proposés sur la métropole qui permet de se passer d’une voiture pour utiliser le service Citiz quand on en a besoin », a aussi expliqué Wilfried Schwartz, président du SMT (Syndicat des Mobilités de Touraine) qui continue de subventionner le service à hauteur de 30 000 € par an.

Pour utiliser une voiture Citiz, il suffit de s’inscrire sur le site puis de réserver un véhicule à l’heure, à la journée, pour un week-end ou une semaine. Différentes formules sont possibles et les voitures sont accessibles librement à n’importe quel moment de la journée grâce à l’application Citiz téléchargeable sur votre mobile. Autre avantage : les membres peuvent utiliser le service dans les 160 villes de France où il est proposé. Ce qui permet de se déplacer en train pour des vacances ou un week-end par exemple et de trouver sur place une voiture en libre accès. À condition d’avoir réservé bien sûr, ce qui peut être fait dès 3 mois avant votre trajet. En cette période de hausse du prix des carburants comme des voitures à l’achat, Citiz est une solution très économique à étudier pour de nombreux citadins qui n’ont pas besoin de voiture au quotidien.

 
+Loin
citiz.coop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...