|
|
CTHB : ligue de championnes…
|
|
CTHB : ligue de championnes…

CTHB : ligue de championnes…

Alors que les Chambraisiennes ont entamé la phase de play-offs par une victoire à Plan-de-Cuques, le club a déjà bouclé son recrutement pour la saison prochaine, avec six nouvelles joueuses dont quatre internationales habituées aux joutes européennes, parmi lesquelles la Française Alexandra Lacrabère, l’arrière aux 185 sélections. Objectif Europe dans un futur proche !
P.N.
HANDBALL

A la fin de la saison, les cinq premiers de la Ligue Butagaz Energie seront qualifiées pour une Coupe d’Europe (deux en Ligue des Champions, trois en European League). Les Chambraisiennes sont donc toujours dans la course et pourraient décrocher le Graal dès mai prochain. Mais si ça ne devait pas être le cas, ce ne serait que partie remise car avec le recrutement effectué, le CTBH aura un profil d’européen la saison prochaine. « Nous continuons d’avancer pas à pas, explique le directeur Guillaume Marquès. Cela fait maintenant cinq ans que nous évoluons dans l’élite, Chambray s’inscrit dans le paysage du hand français Notre projet est solide, crédible, c’est plus facile pour nous de recruter les joueuses que nous ciblons, elles nous écoutent et les agents aussi nous regardent différemment… »

Une masse salariale stable

Si vous ajoutez à cela le fait que le club est solide sur ses bases, bien géré, soutenu par des partenaires fidèles malgré la crise actuelle, les recrues sont rassurées, même en venant de l’étranger, elles savent qu’elles peuvent trouver en Touraine une terre où travailler dans de bonnes conditions. « Nous avons eu des opportunités mais nous avons aussi su nous montrer convaincants avec le manager Christophe Bouhour et l’entraîneur Jérôme Delarue pour boucler notre recrutement bien en amont, et cela sans augmenter la masse salariale », se félicite Guillaume Marquès. Six recrues se sont déjà engagées dont quatre de niveau international parmi lesquelles une véritable star du hand tricolore, Alexandra Lacrabère, 185 sélections et championne du monde 2017 avec l’équipe de France, qui arrive de Fleury-lès-Aubrais.« Nous avons ciblé des profils de joueuses en rapport avec le jeu que le coach veut mettre en place mais aussi en fonction de leur vécu en coupes d’Europe. » C’est bien l’objectif affiché : pour les saisons à venir : faire apparaître le CTHB sur la carte du handball européen après l’avoir installé dans le top 6 français grâce à ce supplément d’expérience qui doit permettre au CTHB de viser le haut du tableau chaque saison…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Marie-Pierre Asquier, Avocate des métiers d’art
Conservatrice-restauratrice puis experte agréée en céramique, Marie-Pierre Asquier œuvre inlassablement...
IMPROÀ GOGO ! 
Matchs d’improvisation, catch, spectacles dans les bars… Décembre est riche...
La Touraine s’illumine !
Tout au long du mois de décembre, les communes de...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS