|
|
De nouveaux urinoirs pour les fêtards
|
|
De nouveaux urinoirs pour les fêtards

De nouveaux urinoirs pour les fêtards

La Ville a installé dix urinoirs provisoires (5 pour les femmes, 5 pour les hommes) dans les quartiers Plumereau et Colbert, très fréquentés. Objectif : éviter que les clients des bars ne se soulagent dans les ruelles…
P.N.

Pas besoin d’être fin limier pour constater que certaines rues piétonnes situées dans les quartiers festifs se transforment, la nuit venue, en « rue de la pisse » selon l’expression d’un habitant de la rue Colbert qui voit défiler chaque soir dans le passage situé sous ses fenêtres
des hommes pris d’une envie pressante. Non, pas besoin d’être Sherlock Holmes pour constater ce désagrément, un odorat normal suffit…

Sans branchement d’eau

C’est pour tenter de remédier à ce problème que la Ville de Tours a installé dans les deux quartiers Plumereau et Colbert ces urinoirs nouvelle génération qui n’ont pas besoin d’être raccordés au réseau d’eau puisqu’il n’y a pas de chasse d’eau, simplement un réservoir pour collecter les urines. Tout le monde ne l’a pas encore compris mais ces toilettes ne sont destinées qu’à uriner… Elles peuvent être déplacées en cas de besoin mais l’objectif jusqu’à fin juillet – date de la fin de la période d’expérimentation – est bien d’habituer les fêtards à les trouver à quelques mètres de leur bar favori…

Un bilan à la rentrée

Tours n’est pas une ville si mal pourvue en toilettes publiques – elle est dotée de 37 blocs sanitaires répartis sur 32 sites, ce qui est dans la moyenne des villes de même taille – mais, en revanche, elle est très riche en bars et en fêtards qui ne prennent pas (toujours) le temps de se déplacer jusqu’aux lieux d’aisance… Et certains secteurs, très fréquentés, sont sous-équipés. D’où cette installation d’ « urinoirs éphémères » qui sont loués auprès d’une société spécialisée et installés avec l’accord du service des Bâtiments de France. Les dix urinoirs déjà installés sont situés places de la Lamproie et Michel-Conaut dans le quartier Plumereau, parking Prosper Mérimée, place Foire le Roi / passage du Cœur Navré et rue Auber dans le quartier Colbert.

En septembre, un bilan de l’opération sera établi et rendu public pour évaluer si l’opération mérite d’être reconduite ou pérennisée. D’ici là, une consultation est ouverte et toute personne souhaitant exprimer son avis sur ces dispositifs peut le faire en répondant au questionnaire en ligne sur le site de la Ville
https://formulaires.services.tours.fr/votre-avis-sur-les-sanitaires-en-ville
/ou en écrivant à hygiene@ville-tours.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...