Démarrage en 2e

La 2e vague de l’épidémie aura-t-elle lieu ? La réponse à la question est plutôt vague. Plus les jours passent depuis le déconfinement du 11 mai dernier, plus les spécialistes semblent l’écarter. Le virus circule toujours activement dans quelques régions, mais une nouvelle épidémie généralisée semble de plus en plus improbable. Espérons que le virus ne leur donnera pas tort et qu’il ne fera pas une réapparition brutale car on imagine mal quelles seraient les conséquences d’un 2e confinement.

Car, ce qui inquiète en revanche, après la crise sanitaire, c’est cette 2e crise qui guette, économique et sociale qui ne manquera pas de sévir dans les semaines et les mois à venir.

Après deux semaines de déconfinement, la vie reprend doucement, aucune ruée dans les commerces ni dans les rues, le retour à la normale n’est pas pour tout de suite. Comme si la crainte d’un avenir incertain nous anesthésiait aussi profondément que la crainte du virus. Cette peur de l’avenir, forme de désespoir collectif, est aussi mortifère que la crise sanitaire, car elle bloque tous les rouages de la vie économique et sociale, et engendre une autre forme de confinement, psychologique et économique. Et on le sait : la confiance en la société est le moteur de toutes nos vies, économiques bien sûr, mais aussi sociales et culturelles. Pas question de rester en seconde, il faut, pour toutes ces raisons, passer à la vitesse supérieure.

En cela l’annonce de la tenue du 2e tour des élections municipales le 28 juin prochain est plutôt une bonne nouvelle. Espérons que le virus ne reviendra pas en 2e vague pour jouer les trouble-fêtes démocratiques. Car il faut que la vie reprenne son cours et que les municipalités puissent se projeter vers l’avenir pour réanimer les villes et communes anesthésiées par deux mois et demi de confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Thierry Boutard fait basculer Amboise
C’est l’autre surprise des Municipales en Indre-et-Loire avec la victoire...
Emmanuel Denis (EE-LV), un maire Vert pour Tours
Avec 54,94 % des suffrages, Emmanuel Denis, issu d'Europe-Ecologie -...
Le dessin de la semaine