|
|
Des pages à offrir !

Des pages à offrir !

Noël approche, avec son indispensable corollaire, les cadeaux… Si vous êtes en mal d’inspiration, les autrices et auteur que nous présentons dans ces pages n’en manquent pas pour vous concocter des histoires à déguster sans modération. Voici une petite sélection de romans made in Touraine idéale pour (vous) faire plaisir !
P.N.

Un vrai petit bijou !

Un monde presque parfait
Elisabeth Segard
Calmann-Lévy

Dans le nouvel opus de la journaliste tourangelle Élisabeth Segard, on retrouve avec plaisir le personnage de Violette Laguille, plongée une nouvelle fois en plein mic-mac dans la petite commune de Touraine de Mouy-sur-Loire. Après ses aventures dans Une certaine idée du paradis, notre mamie se mue une nouvelle fois en enquêtrice pleine de malice au cours d’un automne brûlant. La campagne électorale pour le poste de maire bat son plein dans la petite ville quand l’un des candidats est retrouvé mort. Et alors que la vieille dame discrète serait bien restée à l’écart de l’affaire, elle sent aussi le danger se rapprocher… Pas le choix, elle doit s’y coller pour retrouver celui ou celle qui menace non seulement la quiétude du petit village ligérien mais également sa vie !

Comme à chaque fois chez Élisabeth Segard, le style est enlevé, l’intrigue bien troussée, les personnages croustillants et certaines répliques hilarantes. Un vrai petit bijou de roman mené sur un rythme haletant qu’on lit « cul sec » ! Il est aussi très bien documenté pour donner à l’intrigue toutes les qualités du réalisme. Les amoureux de la Touraine apprécieront aussi de retrouver certains lieux, noms et situations qui rajoutent encore au plaisir de la lecture !

Lignes de cœur

RER, Réseau Express Romantique
Olivier Collet
Le Chant des voyelles

Pour son premier roman, Olivier Collet, journaliste à Tours, ne manque pas d’audace : il imagine une histoire d’amour entre un gars et une fille qui se croisent un jour dans le RER parisien sans se parler mais qui, une fois retournés à leur vie respective, ne cessent de penser à l’autre avec Paris et ses transports en toile de fond. L’auteur s’est inspiré d’une situation qu’il a lui-même connue – un trajet en RER à son retour de vacances face à une jeune femme plongée à la fois dans un livre profond et dans une certaine mélancolie quand elle relevait la tête pour admirer pensive le paysage. De là est née l’idée de se mettre « dans la tête » de cette jeune femme qui constitue la trame de ce roman. Lequel d’entre nous, en effet, ne s’est jamais laissé aller à imaginer ce qui se passait dans la tête ou la vie de la personne qui était en face de soi dans un train ou un tramway ?

Le dispositif narratif est original puisque alternent les chapitres avec elle et les chapitres où lui raconte ses sentiments, un ping-pong ou plutôt un aller-retour pour rester dans la thématique du voyage qui donne toute sa saveur à ce récit romantique mais aussi introspectif où les sentiments, émotions, sensations constituent une matière première plein de légèreté et de subtilité. Le style est enlevé, l’imagination des personnages – et donc de l’auteur – à la hauteur d’une histoire qui nous prend par les sentiments pour nous conduire jusqu’au bout du roman d’un seul… trajet !

Voyage envoûtant en Orient

Babylone, le temps de la vengeance
Catherine David et Françoise Bouron
XO Éditions

Un bon roman historique, c’est entre autres, une bonne documentation pour rendre crédible l’époque dans laquelle il se déroule. Avec le duo Catherine David à la plume et Françoise Bouron à la documentation, on est servi ! La première est romancière et éditrice, la seconde est docteur en histoire et tourangelle. Elles ont décidé de nous plonger au cœur de la légendaire Babylone avec ce nouveau roman qui fait suite à un premier opus, Babylone, le réveil des passions paru en 2020. On y retrouve le roi Nabonide, tout juste installé sur le trône après des luttes fratricides, qui doit une nouvelle fois faire face à des événements étranges et des menaces en tous genres. Le temps de la vengeance est venu, mais pour qui ? Son fils, Bel-Sar-Usur, bel indolent mais aussi impatient de goûter au trône à son tour, ne serait-il pas l’intriguant en chef ?

En s’appuyant sur une connaissance parfaite de l’époque, les autrices tissent une intrigue chaude et envoûtante comme les charmes de la cité des plaisirs pour nous transporter dans un ailleurs enivrant. Pour s’évader dans l’Orient antique et mythique, voici une lecture dépaysante au cours de laquelle on ne s’ennuie pas un instant. Un troisième volet est déjà annoncé, tous les amoureux de cette Babylone mythique se frottent déjà la rétine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire