|
|
|
Un bol d’air pour la filière et ses 25 000 emplois en région Centre-Val de Loire

Un bol d’air pour la filière et ses 25 000 emplois en région Centre-Val de Loire

PLAN « AERONAUTIQUE »

Le plan de soutien à la filière aéronautique annoncée par le gouvernement mardi 9 juin représente un ballon d’oxygène pour la région Centre-Val de Loire où ce secteur représentait avant la crise du Covid-19 près de 25.000 emplois dans plus de 300 entreprises. Chaque territoire a ses spécificités mais en Indre-et-Loire, des entreprises comme Mecachrome à Amboise, spécialisée dans les pièces pour les moteurs, ou Radiall à Château-Renault spécialiste des câblages électriques des avions, sont de très gros employeurs. L’enveloppe de 15 milliards (comprenant les 7 mds déjà alloués à Air-France KLM), est une très bonne nouvelle pour l’ensemble du secteur. « Nous décrétons l’état d’urgence pour sauver notre industrie aéronautique et lui permettre d’être plus compétitive {…} et plus décarbonée » en produisant « l’avion vert » de demain, a notamment affirmé le ministre de l’Economie Bruno Lemaire. Qui a précisé aussi que « sans ce plan de soutien ce serait 100 000 emplois qui auraient été menacés », soit le tiers de ce que représente la filière sur le plan national, la région Centre – Val de Loire pesant 8 % environ de ce total. Pour rappel, c’est la filière automobile avec près de 30 000 salariés dans 400 établissements qui est le 1er secteur d’emplois dans la région, de fait très impactée par la crise qui touche deux secteurs majeurs de l’économie régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire