|
|
En route pour la« Loire à Vélo 2030 » !

En route pour la« Loire à Vélo 2030 » !

À l’occasion de la visite le 10 janvier dernier de Guillaume Gouffier-Cha, le député chargé par Jean Castex de faire un rapport sur la structuration de la filière vélo en France, François Bonneau a réaffirmé la volonté de la Région de structurer une filière cycle en s’appuyant sur deux ambitions : amplifier la notoriété et les retombées touristiques de la Loire à Vélo et consolider les activités des entreprises de cycles, nombreuses dans la région, afin de développer une filière.
P.N

Le projet « Loire à Vélo 2030 » s’appuie sur la double ambition de renforcer l’attractivité touristique de la Loire à Vélo, itinéraire créé en 2012 par l’action conjointe des régions traversées, Centre-Val de Loire et Pays de la Loire, pour les importantes retombées économiques qu’engendre le tourisme à vélo (voir encadré ci-contre) et de structurer une filière cycle en région qui compte plus de cinquante entreprises, comme les historiques Zéfal (accessoires) à Jargeau, Hutchison (pneus) à Montargis, Cyfac (cadres) ou Starway (VAE) à Tours, mais aussi des start-up innovantes, comme STEE (vélo électrique sans batterie qui se recharge en pédalant) à Olivet ou Géovélo (appli de vélotourisme) à Tours encore… 

Deux routesSaint-Jacques à Vélo

« Le Val de Loire a vocation à devenir un acteur majeur de la filière vélo en France, assure François Bonneau, le président de la Région. Il faut que nous soyons à la manœuvre à un moment où la demande de vélos explose, nous avons de nombreux atouts pour y parvenir, avec un tissu d’entreprises performantes, c’est un secteur innovant avec de belles perspectives pour l’avenir, pour notre région, pionnière depuis plus de vingt ans dans le tourisme à vélo, il y a là un enjeu important. »

La région est déjà traversée par 8 véloroutes, et compte 5 000 km de parcours balisés et 150 boucles locales. Elle travaille également à la création de nouveaux itinéraires vélo, comme la route européenne d’Artagnan destinée à être parcourue en gravel, ce nouveau « vélo de course tout chemin », pour une forme plus sportive du cyclotourisme. Deux routes « Saint-Jacques à vélo » (de Chartres et Vézelay via Tours) sont également à l’étude.

Un groupe de travail a été constitué, avec des élus, des professionnels du tourisme et du secteur vélo pour travailler à la structuration de cette filière cycle et à ce projet de « Loire à vélo 2030 » qui doit faire rayonner le Centre-Val de Loire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire