|
|
Encore des records en septembre !
|
|
Encore des records en septembre !

Encore des records en septembre !

Malgré le refroidissement de la dernière semaine, septembre 2020 fait partie des trois mois de septembre les plus chauds de ces 55 dernières années. Avec 2,6°C au dessus des normales au 27 septembre, il se classe 3e derrière 2006 + 3,2°C et 2016 + 2,8°C. Des températures très élevées à l’image de la journée du lundi 14 où des records absolus de chaleur pour la Touraine ont été battus à Reignac avec 36,3°C. Celui de Tours avec 35,1°C contre 34,7°C précédemment est aussi tombé ! P.N.

Septembre rouge », pas seulement sur le front de l’épidémie de la Covid-19, mais aussi sur le plan du thermomètre ! Météo France n’avait jamais enregistré de telles températures en septembre depuis 1965, année de l’installation de la station à Parçay-Meslay. 1947 était restée dans les annales comme l’une des plus chaudes auparavant. Depuis, il y a eu 2003 et son long épisode caniculaire. Et sur la dernière décennie, les records tombent régulièrement. Cet été 2020 ne sera pas le plus chaud – 2019 reste au top – mais septembre compte parmi les plus chauds des dernières décennies avec 2,6°C au-dessus des moyennes habituelles. En général, la température moyenne cumulée sur le mois se situe autour de 17°C. Cette année, elle est s’approche des 20°C en raison, notamment, d’une première quinzaine au-dessus des moyennes de saison, avec, en point d’orgue, la journée du 14 septembre où des records pour un mois de septembre ont été battus. Ainsi, Météo France a mesuré 36,3°C à Reignac-sur-Indre, record sur le département. Le précédent de 34,6°C datait du 13 septembre 2016, autre année du top 3 des années les plus chaudes de la décennie. À Tours aussi, le record est tombé le 14 septembre avec 35,1°C contre 34,7°C en 2005. La fraîcheur des derniers jours du mois (12°C maxi le dimanche 27 septembre contre 24°C une semaine auparavant) s’est d’autant plus fait sentir qu’on sortait de cette période particulièrement chaude !

Très chaud mais aussi très sec !

Ces records de chaleur s’accompagnent aussi d’un régime sec qui ne cesse d’inquiéter. Ainsi, avant le week-end du 19-20 septembre, où l’on a revu quelques gouttes d’eau, il n’avait pas plu sur le département sauf quelques averses d’orage. Cette période sans pluie arrive après un été déjà très sec. En juillet, il est tombé en Indre-et-Loire de 5 à 10 mm de pluie contre 50 à 60 mm en moyenne pour un mois « normal ». En moyenne, en deux mois et demi, de début juillet à mi-septembre, avant le retour de la pluie le week-end du 19-20, il est tombé entre 60 et 80 mm, soit l’équivalent d’un mois pour une période de deux mois et demi. Et encore, cela concerne le sud du département, le plus arrosé, dans le Richelais et le Chinonais. Dans le nord-est, du côté de Château-Renault, à Saunay exactement, il n’avait plu que 40 mm sur la même période dont 2 mm jusqu’au 20 septembre ! Heureusement, la journée du 21 a apporté à elle seule 10 mm, de quoi redonner un peu le sourire aux agriculteurs qui commençaient à désespérer ! « Comme l’an passé, il s’est remis à pleuvoir vers le 20 septembre » confirme-t-on à Météo France.

Cet été 2020 devrait se disputer le titre de « l’été le plus sec » avec 2016 et 2019. Nous le saurons dans quelques jours, quand les pluies des derniers jours du mois auront été comptabilisées. Mais quoi qu’il en soit, s’il n’est ni le plus chaud ni le plus sec, il sera à coup sûr dans le top 3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
La chaleur renouvelable, c’est gagnant-gagnant avec tours métropole val de loire !
Le prix des énergies fossiles flambe ! Et cette augmentation...
Ludovic Renard, Maraîcher tout-terrain !
Il devenu champion d’Europe de cyclo-cross catégorie « Masters » début novembre...
COSTA-GAVRAS SOUFFLE LES 50 BOUGIES DE LA CINÉMATHÈQUE
Du 25 au 28 novembre, la Cinémathèque de Tours reçoit le grand...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS