|
|
Enfin la bonne recette ?
|
|
Enfin la bonne recette ?

Enfin la bonne recette ?

Décroché en 2013, le label « Tours Cité internationale de la gastronomie » n’a jamais vraiment trouvé sa place dans la vie des Tourangeaux. La nouvelle majorité espère avoir concocté la bonne recette en s’appuyant sur trois piliers : la villa Rabelais, les Halles de Tours et le quartier du Sanitas qui devrait accueillir une école portée par le chef multi-étoilé Thierry Marx...
Rédaction
CITÉ INTERNATIONALE DE LA GASTRONOMIE

La ville espère avoir trouvé la bonne recette pour devenir enfin cette « cité internationale de la gastronomie » pour laquelle elle est labellisée depuis 2013 (label obtenu en même temps que les villes de Beaune-Dijon, Paris-Rungis et Lyon), mais sans avoir trouvé la bonne formule pour la faire exister dans la vie de la cité… Le maire Emmanuel Denis, entouré d’Alice Wanneroy, l’adjointe à l’alimentation et à la transition agro-écologique, de Wilfried Schwartz, président de la Métropole et de
François Bonneau, président de la Région, qui finance l’opération à hauteur de 1 M€, a présenté jeudi 6 mai le nouveau projet destiné à inscrire la Cité « dans le quotidien des Tourangeaux ».

Un « mini-Beaubourg » à la Villa Rabelais 

Elle se développera autour de trois « lieux totems ». Le premier est la Villa Rabelais, ancien bâtiment de la fac de Droit situé sur le boulevard Béranger. Il a été investi dès 2017 pour héberger le siège de l’association portant la Cité. Le bâtiment abrite aujourd’hui le centre de recherche sur l’alimentation, l’IEHCA (Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation) qui est, entre autres, à l’origine du classement au patrimoine de l’UNESCO du repas gastronomique des Français. L’Institut continuera de faire vivre le lieu, grâce notamment à une bibliothèque de 500 ouvrages sur le vin et la gastronomie, ouverte au public depuis début mai. Le jardin sera aussi un lieu ouvert avec l’ambition d’en faire un jardin aromatique où petits et grands pourront découvrir senteurs et saveurs. La Villa Rabelais veut se positionner comme « un mini-Beaubourg de la cuisine » où un programme d’animations, expositions et autres dégustations sera proposé au fil des saisons.

Une « Maison des cultures gastronomiques » aux Halles 

Dans les étages des Halles, 1 900 m2 d’espaces rénovés mais inoccupés sont disponibles. La municipalité propose d’y installer une « Maison des cultures gastronomiques » avec tous les acteurs concernés, les commerçants des Halles comme les professionnels de la restauration, les cavistes, les producteurs, pourquoi pas les milieux culturels et artistiques. Le lieu pourrait accueillir un espace d’exposition, un auditorium pour les conférences, un incubateur de restaurants, etc. S’ouvre donc une « mijotation » collective jusqu’à la fin de l’année pour nourrir ce projet. L’an prochain sera consacré à son aménagement avant les premières manifestations en 2023.

Une école de cuisine
au Sanitas

La place Saint-Paul sera le cœur de la gastronomie et de l’alimentation solidaires avec, entre autres, la création d’une école Cuisine mode d’emploi(s), un concept de structure d’insertion créé par le chef multi-étoilé Thierry Marx qui permet à des jeunes de trouver la bonne formule pour leur devenir professionnel.

Par ailleurs d’autres événements déjà existants seront aussi labellisés parmi lesquels Convergences bio, le Mondial du fromage, Ferme Expo, ou le Pot au feu géant. Et un festival de cinéma et de gastronomie sera créé dès juillet prochain avec des films projetés en plein air dans différents quartiers de la ville dont la guinguette «La Plage » sur les bords de Loire.

Un beau menu en perspective, en espérant que ce nouveau projet ne laissera pas les Tourangeaux sur leur faim une nouvelle fois…

Pour aller    loin : tours.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Romain Régnard C’est d’la balle !
À 33 ans, il est devenu l’une des personnalités en vue...
Port-Avertin largue les amarres
Jusqu’au 18 septembre, la guinguette de Port-Avertin reprend du service avec...
Quand la musique éthique…
Après une annulation en 2020 et une version « Midi-Minuit » en 2021,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS