|
|
La Métropole signe son CRTE avec la préfecture
|
|
La Métropole signe son CRTE avec la préfecture

La Métropole signe son CRTE avec la préfecture

Approuvé le 28 février par le conseil métropolitain, le Contrat de Relance et de Transition Écologique a été signé le 3 mars entre les différents acteurs du territoire et les services de l’État. Son objectif : mettre en œuvre sur la durée du mandat les 135 projets présentés par la Métropole et les 22 communes.
P.N.

C’est le 11e CRTE signé par la préfète d’Indre-et-Loire, Marie Lajus, avec les intercommunalités d’Indre-et-Loire depuis que le dispositif a été mis en place par le Gouvernement en septembre 2020 dans le cadre du plan de Relance qui vise le triple objectif d’accélérer la transition écologique, de soutenir le développement économique et de renforcer la cohésion sociale des territoires. 135 projets ont été inclus dans ce CRTE qui est aussi paraphé par le Département et la Région pour que l’action soit coordonnée. Parmi ses 135 projets, 54 sont portés par la Métropole elle-même et 81 émanent des 22 communes qui la composent. 50 % des projets concernent le volet de la transition écologique et énergétique. L’autre moitié s’articulant autour de trois axes majeurs : l’attractivité métropolitaine en renforçant le rayonnement, une dynamique urbaine d’accueil, un soutien économique aux filières d’excellence et le développement de la vocation apprenante pour attirer les jeunes ; les mobilités décarbonées en développant l’offre de transports collectifs performants, les mobilités actives et en expérimentant l’autoroute bas carbone ; et, enfin, la cohésion sociale et territoriale avec l’action en faveur des services au public, le renforcement des actions en faveur des quartiers prioritaires et de l’inclusion des plus fragiles…

Un programme ambitieux sur le papier qui sera mis en œuvre chaque année en fonction de l’état d’avancement des différents projets, l’État s’engageant à apporter des financements sur la durée pour les projets validés. Une feuille de route pour les six ans à venir en quelque sorte mais qui n’est pas chiffrée dans sa globalité, un comité de pilotage validant au fur et à mesure les projets éligibles chaque année aux subventions en fonction de leur avancement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...