|
|
La Tourangelle®, secrets d’une bûche labellisée
|
|
La Tourangelle®, secrets d’une bûche labellisée

La Tourangelle®, secrets d’une bûche labellisée

Cette année encore, les pâtissiers-confiseurs d’Indre-et-Loire donnent rendez-vous aux gourmets en proposant la Tourangelle®, une bûche à la recette exclusive élaborée en 2007 à partir d’ingrédients locaux et qui, depuis, ravit les papilles.
bûche labellisée

Consommer local est devenu le mot d’ordre en cette année 2020 où la pandémie a limité nos déplacements à quelques kilomètres à la ronde. Mais les produits du terroir, il y a déjà bien longtemps que les pâtissiers du département ont décidé de les mettre à l’honneur en créant, en 2007, la Tourangelle®, une bûche de Noël à la recette exclusive élaborée collectivement par la chambre syndicale des patrons pâtissiers-confiseurs-glaciers de Touraine (PPCGT). Son nom comme sa recette répondant à un cahier des charges précis, ils sont déposés afin de protéger ce savoir-faire made in Touraine partagé par une trentaine de professionnels qui proposent cette bûche chaque année à leur client. 

« On a eu envie à un moment d’accompagner les Fêtes à notre façon avec une bûche aux saveurs locales, explique Jean-Yves Brault, président de la chambre syndicale installé à Descartes. En 2007, on s’est réunis à plusieurs, chacun est venu avec ses idées et ses ingrédients et très vite cette recette a plu et elle plaît encore à nos clients qui nous la réclament chaque année. »

Depuis treize ans maintenant, la légèreté du biscuit emprunté à la recette d’un autre fameux gâteau, le Saint-Martin créé en 1996 à l’occasion de la venue du pape à Tours, la saveur des pommes préparées façon tatin, l’onctuosité de la crème à la vanille liant l’ensemble, et la gourmandise du coulis de caramel au beurre salé qui la recouvre fait en effet le bonheur des gourmets.

Ses caractéristiques ? La légèreté du biscuit, le croquant et le fondant des pommes, la douceur de la crème et la petite note de sucre apportée par le coulis font de la Tourangelle®, un dessert apprécié. Et vous ne pouvez pas la rater chez votre professionnel attitré : elle est surmontée d’un petit label en chocolat pour la reconnaître entre toutes !

Pour celles et ceux qui ont un faible pour le café, la profession propose toujours cette année la Balzac en hommage à qui vous savez et à son goût immodéré pour le café, en l’agrémentant de choux café à la manière d’un saint-honoré qui rappellent le pommeau de la canne de Balzac avec laquelle il parcourait les routes de Touraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Christophe Marzais Cadre dynamique
Des mollets qui trahissent un kilométrage hors normes, une coupe...
LES INATTENDUS SONT DE RETOUR
Depuis le 19 juin et jusqu’au 12 septembre, la Ville de Tours...
L’Îlot à Azay-le-Rideau
On avait laissé il y a quelques années sur les...
Événements de la semaine
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
10
Déc
En ligne, sur réservation auprès de Ciclic – resa-ciclicanimation@ciclic.fr
19h
9
Déc
Via le lien zoom fourni sur l’agenda de la bibliothèque municipale de Tours : www.bm-tours.fr
19 h
5
Déc
Sur le Facebook Le Temps Machine. Programme complet
19 h
3
Déc
La chaîne YouTube du théâtre-école Samovar https://www.youtube.com/c/LeSamovar93
18 h 
ARTICLES RÉCENTS