|
|
La vidéo-verbalisation mise en route le 18 janvier
|
|
La vidéo-verbalisation mise en route le 18 janvier

La vidéo-verbalisation mise en route le 18 janvier

La vidéo-verbalisation mise en route le 18 janvier

La principe est simple : les vidéos de télésurveillance sont utilisées pour constater des infractions au code de la route et à la sécurité routière. L’image du véhicule en cause est capturée afin de pouvoir lire sa plaque d’immatriculation. À partir de ce moment, cela permet à un agent assermenté de constater l’infraction et d’éditer, par voie électronique, le procès-verbal qui est ensuite transféré automatiquement au Centre national de traitement de Rennes (CNT) pour qu’un avis de contravention soit adressé au domicile du titulaire de la carte grise du véhicule en question.

Pour appliquer cette nouvelle procédure, une brigade de huit agents assermentés de la police municipale dont un responsable a été formée. Ils ont pour consigne, en cas de constat d’une infraction d’appliquer un délai de 5 minutes avant de verbaliser. Le montant de l’amende est aussi de 135 euros.

L’expérimentation de ce dispositif commence le 18 janvier dans trois secteurs piétons : Vieux-Tours, quartier Colbert et gare – rue de Bordeaux. 22 panneaux prévenant de la vidéo-verbalisation pour stationnement gênant seront installés dans les trois secteurs avant la mise en route du dispositif. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...