|
|
Masquée et aérée !

Masquée et aérée !

Quatre scénarios (vert, jaune, orange, rouge) ont été prévus par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports afin d’adapter le fonctionnement des établissements scolaires à l’éventuelle circulation du virus.
G.M.

 À quelques jours de la rentrée scolaire, Katia Béguin, la rectrice de l’Académie Orléans-Tours, pouvait tweeter que « la rentrée scolaire s’effectuerait en métropole dans le cadre du niveau 2 du protocole sanitaire ». En clair, tous les élèves rentrent en classe en présentiel pour débuter l’année, mais avec le masque en intérieur dès l’école élémentaire. La restriction majeure porte sur les sports de contact en intérieur qui sont eux interdits.

Au-delà de ce cadre de base, plusieurs scénarios et protocoles ont été pensés par le Ministère afin d’anticiper sur d’éventuels cas de Covid. Le cadre de fonctionnement fixe quatre niveaux auxquels correspondent quatre protocoles à adopter par les établissements : le 1 (vert), le jaune (2), l’orange (3) et le rouge (4). Aux niveaux 1 et 2, tous les élèves peuvent être accueillis en présentiel. Mais à partir du niveau 3 (orange) puis 4 (rouge), l’hybridation au lycée se met en place. Celle-ci devient également effective dès le collège, au niveau 4, pour les élèves de 4e et de 3e, avec une limitation des effectifs à 50 %. Ce baromètre impacte directement l’activité sportive qui peut être interdite
en intérieur.

En dehors des maternelles, le port du masque est donc obligatoire dès le niveau 1 (vert) pour les collégiens et lycéens dans les espaces clos. À partir du niveau 2, qui instaure des consignes de limitation de brassage, le masque doit être porté dès l’élémentaire en milieu clos. À la cantine, à partir du niveau 3, la limitation du brassage se fait par niveau et par classe dans le premier degré. À noter que la fermeture de classe pour sept jours est prévue dès le premier cas à l’école, avec poursuite de l’enseignement à distance. Au collège, seuls les élèves contact à risques non vaccinés poursuivront leurs enseignements à distance pendant sept jours.

Évidemment, toutes les mesures de prévention (lavage des mains, désinfection des surfaces, aération des classes, etc.) doivent être appliquées dans tous les établissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire