|
|
Neoppy, la plateforme pour bien vieillir !
|
|
Neoppy, la plateforme pour bien vieillir !

Neoppy, la plateforme pour bien vieillir !

La Région Centre-Val de Loire propose une application gratuite accessible aux habitants à partir de 50 ans. Son objectif : vous permettre d'anticiper votre vieillissement qui peut arriver sans que vous ne vous en rendiez compte…
G.M
ACCOMPAGNEMENT

Mieux vaut prévenir que guérir ! L’adage prend tout son sens avec Neoppy, une plateforme et application gratuite destinée aux plus de 50 ans développée par la société Kyomed Innov pour la Région Centre-Val de Loire. L’objectif de Neoppy est de permettre, à travers différentes activités, de maintenir autonomes les seniors le plus longtemps possible. Le tout sans qu’ils ne s’en rendent (vraiment) compte… « Il ne s’agit pas de stigmatiser, explique Yann Micheli, responsable commercial de Kyomed Innov. La plupart des programmes existants sont proposés lorsqu’il y a déjà une pathologie existante. L’idée, avec cette appli, est de changer de paradigme et d’avoir une démarche en amont. Nous travaillons pour cela avec le CHU de Toulouse et différents gérontopôles. »

Créer du lien social

Concrètement, une personne renseigne ses passions et l’application lui indique des idées de sorties et des informations en rapport avec ses goûts, mais pas seulement. « Neoppy, par exemple, proposera d’aller au marché car cela permet de marcher et donc d’avoir une activité physique, d’avoir un lien social et d’entretenir ses fonctions cognitives en rendant la monnaie, ajoute Yann Micheli. On se rend compte également que le jardinage et la cuisine reviennent beaucoup parmi les centres d’intérêt : Neoppy peut dès lors proposer une recette afin de répondre à des besoins nutritionnels et à la perte de masse musculaire. Cela peut-être aussi un cours de cuisine en vidéo avec un chef. » Plus de 3 000 activités sont aujourd’hui recensées en région Centre-Val de Loire.

L’appli a également une dimension communautaire. « Si vous faites du vélo, vous pouvez partager cette activité avec d’autres utilisateurs qui auraient envie de vous rejoindre », poursuit Yann Micheli. Outre les différentes activités en proximité, cette solution digitale offre aussi un suivi hebdomadaire « en renseignant quelques petites questions sur l’alimentation, la fréquence des sorties en dehors de son domicile », ainsi qu’un bilan trimestriel
Au-delà de l’aspect individuel, ces données ont un intérêt en matière d’orientation des politiques publiques, notamment avec le vieillissement de la population qui progresse puisque les données recueillies ne seront pas divulguées mais aideront à cerner les besoins dans les territoires.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...