|
|
Noël au Pays des Châteaux : valeurs sûres et nouveautés
|
|
Noël au Pays des Châteaux : valeurs sûres et nouveautés

Noël au Pays des Châteaux : valeurs sûres et nouveautés

Faut-il chausser ses bottes de sept lieues pour parcourir la Touraine en hiver ? Sept châteaux unissent leurs efforts pour proposer des animations et décorations à l’occasion des Fêtes de fin d’année, jusqu’au 2 janvier.
E.M.

Pour les sept châteaux participants, l’opération « Noël au Pays des Châteaux » n’est pas un coup de communication. Du moins, pas seulement. Voulant rivaliser avec Paris et son glamour qui attirent nombre de touristes étrangers pour les fêtes de fin d’année, les châteaux de la Loire ont uni leurs forces depuis 2016. Étienne Martegoutte, directeur de l’Agence Départementale du Tourisme, le confirme : « Nous souhaitions faire des châteaux une destination à part entière pendant les fêtes de fin d’année, pour avoir un second temps fort en dehors de la saison estivale. » Et après quatre éditions réussies et une cinquième en cours jusqu’au 2 janvier, le succès est au rendez-vous : plus de 100 000 visiteurs en 2019-
2020, dont un tiers venus de région parisienne, et un tiers de public local. Certains monuments tissent le fil des éditions passées pour en dérouler la thématique.
Langeais poursuit ainsi son « Noël de lumières », avec des jeux de lumière au fil des salles, pour mettre en valeur des décors de fête. Villandry, entré dans la danse en 2019, poursuit sur sa lancée : « La nature s’invite au château » est à nouveau son thème, avec des éléments végétaux qui semblent prendre possession des lieux.

À chaque château sa thématique

Le château d’Azay-le-Rideau reste attaché à la gourmandise, et décline cette année le thème avec l’artiste plasticienne Véronique Chauvet. Celle-ci travaille la sculpture en papier mâché, ce qui donne lieu à de surprenantes créations présentes pour la première fois dans toutes les salles du château, en harmonie avec les collections habituelles.

Si Chenonceau joue toujours la carte des décors végétaux grâce à son atelier floral, c’est sur le thème « Paradis Royal » que Jean-François Boucher et son équipe ont imaginé les installations 2021-2022. La Cité Royale de Loches poursuit quant à elle son exploration des contes avec une scénographie autour de « Pierre et le loup », conte musical de Prokofiev.

Le château d’Amboise laisse de côté les oursons de la dernière édition pour évoquer « les rêves blancs des rois » avec l’aide des plasticiennes Colline Gaignard et Sandra Belmondo. Tandis qu’à Chinon, la forteresse explore l’origine des personnages du Père Noël et du Père Fouettard, avec notamment des jeux vidéo créés pour l’occasion, qui s’ajoutent aux décors de Noël et expositions
d’affiches anciennes.

Et côté nouveautés, ne passons pas à côté des ouvertures en nocturne programmées dans chacun des châteaux. On en profitera volontiers grâce à la création d’un passeport spécial, qui offre un tarif réduit dans les monuments participant à l’opération.

 +loin
Programme détaillé sur touraineloirevalley.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...