|
|
Nouvelle épicerie responsable

Nouvelle épicerie responsable

Mercredi 18 août a ouvert dans la zone commerciale de Saint-Cyr une nouvelle enseigne qui fait la part belle aux produits déclassés, invendus ou rejetés par les circuits de distribution traditionnels. L’objectif est bien de lutter contre le gaspillage alimentaire en permettant aux producteurs d’écouler leurs produits dévalorisés et aux consommateurs de consommer moins cher…
Patrice Naour

On le dit et le répète depuis des années : gaspiller est non seulement une hérésie écologique mais aussi un non-sens économique pour certaines personnes qui peuvent bénéficier de produits de qualité à des tarifs plus doux pour leur budget (20 à 30 % moins chers en moyenne selon les rayons). C’est en partant de ce constat que deux garçons dans le vent de l’économie responsable, Vincent Justin et Charles Lottmann, ont lancé en 2018 les premiers magasins NOUS anti-gaspi en Bretagne. Cet été l’entreprise a ouvert dans la zone commerciale de Saint-Cyr sa 18e épicerie, la première en région Centre-Val de Loire pour une enseigne qui, depuis son lancement, a conquis la Grand Ouest et la région parisienne et qui se développe au rythme d’une dizaines d’ouvertures de magasins par an.

« Nos produits proviennent de différentes sources, ils peuvent être déclassés ou mal calibrés pour les fruits et légumes, cabossés pour les conserves ou en limite de péremption pour les produits frais mais cela reste des produits de qualité que l’on peut consommer en toute sécurité… » précise Johan Gerbault, directeur du magasin.

Le magasin peut aussi s’approvisionner localement auprès de producteurs ayant des surstocks qu’ils ne sont plus obligés de jeter. Car le concept de l’enseigne reste avant tout d’éviter le gaspillage. « Ce n’est pas parce qu’un produit ne rentre pas, par sa taille ou son aspect, dans les critères des circuits de distribution habituels qu’il n’est pas bon
à consommer… »

NOUS anti-gaspi propose 900 références environ (dont un rayon vrac) pour une surface de vente de 300 m2 et une réserve de 150 m2. Pour aller plus loin dans cette lutte anti-gaspi, l’enseigne a aussi lancé sa propre marque distributeur « De chez NOUS » qui permet de récupérer, transformer ou reconditionner ces produits « hors normes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire