|
|
Préparez votre visite des Espaces Naturels Sensibles

Préparez votre visite des Espaces Naturels Sensibles

Le conseil départemental a en charge la gestion des ENS, 54 sites classés au total, soit près de 1 800 hectares protégés sur tout le département qui sont aménagés pour permettre des visites dans le respect de l’environnement… Suivez le guide !
A.S.
l’Archevêque

Tout le monde a entendu parler de l’étang du Louroux et de ses vidanges régulières, des prairies du Roy à Loches ou encore du plan d’eau de Hommes. Mais tous les Tourangeaux ne savent pas nécessairement que ces Espaces naturels sensibles (ENS) sont gérés par le Département depuis plusieurs décennies et qu’il met tout en œuvre pour conserver à ces sites typiques du paysage de Touraine leur caractère naturel, lieu privilégié de la biodiversité végétale et animale. Car la Touraine a cette particularité géographique d’être traversée par la Loire et ses affluents comme l’Indre, le Cher ou la Vienne qui créent des paysages bien particuliers, avec en premier lieu des zones humides, très riches en biodiversité. C’est pour cela qu’à l’heure du changement climatique il faut les protéger, les sauvegarder.

Ce qui ne signifie pas que les humains en soient totalement écartés, au contraire, puisque nombre de ces espaces se situent aux portes des villes, dans des milieux périurbains comme ceux situés sur le territoire de la métropole de Tours. Ces sites sont donc, de fait, parcourus, utilisés, visités par les Tourangeaux. Mais ils doivent l’être dans le respect de l’environnement. Ainsi, aux portes de Tours, sur la Loire, à La Ville-aux-Dames, l’île de la Métairie, fait partie de ces ENS très visités mais à protéger. Idem pour le val de la Choisille qui se jette dans la Loire à Saint-Cyr-sur-Loire. Sur le Cher, il y a la plaine de la Gloriette qui s’étend de l’autre côté de la rocade, sur la commune de Joué, qui est aussi un espace aménagé.

Des sorties dans le respect des règles sanitaires

Dans la plaine à la confluence de la Loire parcourue par l’Indre et le Vieux-Cher, le bardeau de l’Indre constitue une particularité unique entre Bréhémont et Rigny-Ussé.

Ce ne sont que quelques exemples de sites sur les grands cours d’eau traversant la Touraine. Mais il y a aussi les grandes retenues d’eau (lac de Hommes, du Louroux ou les étangs des Ténières à Saint-Nicolas-de-Bourgueil sans oublier d’autres sites remarquables ou boisés, comme l’éperon barré de Murat à Ferrière-Larçon ou le domaine de Candé, propriété du Département sur la commune de Monts.

Le Département propose donc un important programme d’activités pour découvrir ces ENS dans le but de valoriser ce patrimoine naturel. Ces animations, visites ou ateliers sont organisés en partenariat avec de nombreuses associations partenaires (*) du département sur cette opération. Elles se sont adaptées au contexte sanitaire pour proposer des animations dans le respect des règles en vigueur. Les groupes sont limités à 9 ou 12 personnes selon l’activité, les matériels prêtés sont désinfectés après chaque utilisation, le masque est obligatoire même en extérieur et il faut s’inscrire en amont pour le respect du nombre de participants.

(*) BiodiverCity, Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Touraine – Val de Loire, Conservatoire des espaces naturels Centre-Val de Loire, Couleurs Sauvages, Fédération départementale de la pêche, Fédération départementale des chasseurs, Graine Centre, Jamy Pruvot, l’Arbre Voyageur, La Rabouilleuse, les Bateliers des vents d’galerne, Ligeria nature, LPO 37, Maison de la Loire, Parc Naturel Régionale Loire-Anjou-
Touraine, Printemps de la Permaculture, SEPANT, Touraine Terre d’Histoire

 
+d’infos
touraine.fr
et espacesnaturels.touraine.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire