|
|
Quand la musique éthique…
|
|
Quand la musique éthique…

Quand la musique éthique…

Après une annulation en 2020 et une version « Midi-Minuit » en 2021, Terres du Son revient à la normale… ou presque ! Du 8 au 10 juillet, le festival fait évoluer ses espaces et renforce le volet gastronomique et éthique pour « surprendre le festivalier ».
Émilie Mendonça

Le festival Terres du Son change-t-il de visage ? Du vendredi 8 au dimanche 10 juillet prochain, la Prairie, l’espace payant de l’événement, change en tout cas d’organisation. Finies les deux grandes scènes, Gingko et Biloba, séparées par un grand bar, avec un chapiteau découvertes à proximité et la scène locale Propul’son à l’autre bout du champ.

Désormais, deux scènes se feront face : Gingko, plus grande que par le passé, pour accueillir les artistes d’envergure annoncés cette année (PNL, Vianney, Juliette Armanet, Eddy de Pretto, Deluxe…). En face, une scène de groupes locaux et nationaux (L’Impératrice, Lulu Van Trapp, Bleu Shinobi…). Les bars seront répartis de part et d’autre des espaces de concerts. Quant au chapiteau des découvertes, il se déplace vers l’entrée de la Prairie. Pour Pauline Ruby, coordinatrice du festival, « cette nouvelle organisation permettra aux festivaliers d’avoir une expérience globale du site, où l’on trouvera aussi un espace “carte blanche” avec Nove Nove Cinco et le collectif La Saugrenue, et une nouveauté : le Village Électrique, sorte de fête foraine atypique où on viendra s’amuser. Notre fil rouge, cette année, c’est surprendre le festivalier ».

Un budget en hausse

« Expérience » semble être le mot-clé de cette édition 2022 : « Terres du Son a toujours voulu proposer une expérience, au-delà de la musique. Ce ne sont pas juste deux scènes et un bar. Comme toujours, on veut créer un souvenir marquant pour les festivaliers », précise Pauline Ruby. Pour cela, l’écovillage joue son rôle de défricheur de bonnes idées, dans un festival qui se définit depuis longtemps comme écoresponsable. Concerts et spectacles gratuits pour petits et grands y côtoient conférences, ateliers et débats liés au développement durable, à la culture ou à la gastronomie locale. Et ce n’est pas un hasard : le festival pousse le curseur encore un peu plus loin cette année, avec des producteurs locaux toujours présents au village, et une gastronomie 100 % végétarienne sur la Prairie, sous le parrainage du chef Gaëtan Evrard.
Mettre l’accent sur tout ce qui entoure les scènes musicales, pari gagnant ? L’enjeu est en tout cas de taille pour l’ASSO, organisatrice de Terres du Son. Si le « Midi-Minuit » de 2021 a été une réussite d’un point de vue humain et festif, le bilan financier a été négatif, avec 200 000 € de pertes, comblées par les aides de l’État. Avec un budget en augmentation de 500 000 € pour pouvoir financer la venue d’artistes renommés, cette édition 2022 relève du défi en misant sur le retour massif des festivaliers avec comme objectif 10 000 personnes minimum par soirée.
Rendez-vous les 8, 9 et 10 juillet pour voir si le pari est gagné !

Terres du Son du 8 au 10 juillet au domaine de Candé, Monts ; tarifs et réservation sur terresduson.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Anaïs Lafon L’envie de châteaux
Châteaux de la Bourdaisière, de Chenonceau, de Montsoreau… La jeune...
Entrée gratuite dans les monuments du Département !
On ne le sait pas assez mais l’Indre-et-Loire est l’un...
La Touraine au diapason !
Si l’offre culturelle se concentre avant tout sur la métropole,...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS