|
|
Quel intérêt à agir ?

Quel intérêt à agir ?

Rédaction

Il est désormais interdit d’augmenter le loyer des biens en cours de location classés F ou G par le DPE, tandis qu’il sera tout bonnement défendu de louer ou relouer des habitations affichant plus de 450 kWh d’énergie finale/m2/an au 1er janvier 2023. L’interdiction s’appliquera ensuite à tous les logements classés G en 2025, puis F en 2028 et E en 2034.

En parallèle, la « valeur verte » compte de plus en plus lors de la vente d’un bien immobilier. La note du DPE peut ainsi avoir un réel impact à la hausse ou à la baisse sur le prix de votre logement. Enfin, si rien n’est programmé pour l’instant, l’idée d’augmenter les droits de mutation des habitations les plus mal classées fait aussi son chemin parmi les politiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE

Signaler un commentaire