|
|
Retour à la normale à l’université !
|
|
Retour à la normale à l’université !

Retour à la normale à l’université !

Alors que les premiers étudiants ont été accueillis depuis le 1er septembre, la rentrée s’annonce normale, avec des effectifs stables et des cours en présentiel pour tous les étudiants.
P.N.

Je rappelle qu’il n’y a eu aucun cluster à l’université l’an passé alors qu’il n’y avait pas de vaccin, je n’imagine pas une résurgence de l’épidémie alors que, d’après les informations que nous avons, la grande majorité des jeunes se font vacciner… » Sa première rentrée en tant que président, Arnaud Giacometti, élu en novembre dernier, l’aborde très sereinement. Les chiffres auxquels il fait référence proviennent de l’ARS (Agence régionale de santé) et selon eux 75 % des jeunes de 18-24 ans seraient vaccinés dans la région. Cela ne concerne pas uniquement les étudiants – pour lesquels on ne dispose pas de données spécifiques – mais la proportion de vaccinés est une bonne indication de ce qu’on devrait retrouver dans les amphis. Cela permet en tous cas aux quelque 30 000 étudiants inscrits à l’université de Tours (qui comprend les sites des Tanneurs, de Grandmont, des Deux-Lions mais aussi l’IAE, Polytech, l’IUT et les facultés de médecine et pharmacie) de rentrer en présentiel. « Mais au cas où la situation sanitaire se dégraderait, nous avons prévu un plan B avec un retour en demi-jauge et cours à distance, les emplois du temps sont prêts au cas où… » précise-t-il.

Mais l’université mise sur le présentiel pour compenser une année marquée par de nombreuses difficultés pour les étudiants. « Il n’est pas facile d’évaluer les effets psychologiques de la crise sur les étudiants, explique encore le président. Mais globalement les résultats de cette année scolaire, qui, il faut le rappeler, s’est déroulée dans des conditions très difficiles, ont été assez similaires à une année normale, le taux d’échecs n’est pas en hausse… »

250 000 € pour lutter contre la précarité

En revanche sur le plan psychologique, si les effets sur les étudiants sont plus difficiles à évaluer, une étude du Service de santé universitaire réalisé au printemps donne malgré tout certaines indications. Ainsi sur les 6 000 étudiant(e)s qui ont répondu, 75 % déclaraient avoir ressenti des symptômes de dépression l’année dernière et 45 % disaient ressentir des états de stress.

Des données suffisamment importantes pour décréter que cette rentrée devait être placée sous le signe de l’humain et de l’accueil pour rassurer
tous ces jeunes.

Ainsi des points infos sont mis en place sur chaque site tout au long du 6 au 24 septembre. De même des cours de rattrapage seront aussi organisés pour les étudiants de licence qui le souhaitent. De même, 200 élèves se sont portés volontaires pour être tuteurs et tutrices de nouveaux arrivants à l’université, ce qui facilité leur intégration. Enfin, des cours de méthodologie seront aussi dispensés aux nouveaux arrivants afin qu’il se familiarisent avec les méthodes de travail dans l’enseignement supérieur.

Au-delà de la scolarité, l’université a aussi prévu un budget de 250 000 € pour lutter contre la précarité des plus fragiles, avec des aides financières pour l’équipement numérique, les transports ou la distribution de
protections périodiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Changement d’ère à la Métropole
Première lame dimanche 11 juillet : Frédéric Augis est élu président de...
40
Le chiffre
LE CLIN D’OEIL
Événements de la semaine
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
10
Déc
En ligne, sur réservation auprès de Ciclic – resa-ciclicanimation@ciclic.fr
19h
9
Déc
Via le lien zoom fourni sur l’agenda de la bibliothèque municipale de Tours : www.bm-tours.fr
19 h
5
Déc
Sur le Facebook Le Temps Machine. Programme complet
19 h
3
Déc
La chaîne YouTube du théâtre-école Samovar https://www.youtube.com/c/LeSamovar93
18 h 
ARTICLES RÉCENTS