Tours : Ces métiers qui recrutent !

C’est devenu un leitmotiv dans la bouche des politiques comme des chefs d’entreprise : certains métiers peinent à recruter ! Et c’est une réalité : à l’image de beaucoup d’entreprises, certaines formations sont boudées parce qu’elles ne sont pas dans l’air du temps et que les métiers sur lesquels elles débouchent n’attirent pas. Et pourtant, à la clef de ces formations, il y a un emploi assuré, parfois même, bien rémunérés pour les débutants. Exemples avec 3 métiers en tension auxquels vous pouvez vous former facilement à la Cité des Formations à Tours Nord. p. n.

Ascensoriste : ascension sociale assurée

La plateforme technique de la Cité des Formations est une référence en France. La formation dispensée à Tours Nord est recommandée par la Fédération professionnelles des Ascensoristes au niveau national. Une cinquantaine de jeunes y est formée chaque année en alternance au métier de technicien en réparation et modernisation des ascenseurs. Mais cela est insuffisant car les besoins du secteur sont énormes, le parc français des ascenseurs étant vieillissant. Les entreprises doivent donc intervenir de plus en plus souvent et pour cela ont besoin en 2020 de 2 500 nouveaux techniciens. « Nous avons 40 offres d’emploi en alternance non pourvues », explique Isabelle Minier, responsable des relations avec les entreprises à la Cité des Formations. Autant dire que les métiers de l’ascenseur et de la mobilité sont l’assurance d’un emploi qualifié
bien rémunéré.

Carrossier : un métier qui roule ! 

C’est l’un des 15 métiers les plus recherchés par les entreprises aujourd’hui en France. L’an passé, Pôle Emploi avait identifié 166 postes à pourvoir en région Centre-Val de Loire et au final, une vingtaine seulement a été pourvue ! Autant dire que pour les jeunes passionnés d’auto et de belles mécaniques, il n’y a aucune difficulté à trouver un emploi. « Nous pouvons accueillir plus de jeunes, les entreprises sont prêtes à accueillir des apprentis, mais nous manquons de candidats aussi… » confirme Isabelle Minier. 

Serveur : un boulot sur un plateau ! 

C’est sans doute, parmi ces métiers délaissés par les jeunes, l’un des plus connus. Autant le métier de cuisinier a été réhabilité par les émissions de télé, autant ceux liés au service souffrent toujours d’une image dévalorisée. Et pourtant, ils changent aussi, les jeunes ont plus de responsabilités, ont un rôle à jouer dans un restaurant accueillant. Et, pour peu qu’on aime le contact et les gens, on peut s’éclater. Mais voilà, les horaires, les salaires… Il y a encore des progrès à faire. Résultat, c’est aussi un métier en tension où 75 % des offres d’emploi ne sont pas pourvues rapidement. À la Cité des Formations, 50 offres de contrat d’apprentissage sont restées sans candidat. Alors si vous voulez travailler et que la restauration ne vous fait pas peur, la solution est toute trouvée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
Thierry bouvet Homme de loire
Prendre la voie de la pêche professionnelle après la cinquantaine,...
Electro deluxe, décollage immédiat !
Avant leur concert samedi 8 février à l’Intime Festival de Saint-Avertin,...
L’ASK Val de Loire sur une bonne trajectoire
C’est l’un des deux clubs de karting d’Indre-et-Loire avec l’ASK...
Événements de la semaine
22
Nov
Saint-Jean de la Ruelle Médiathèque – Gratuit.
de 8h à 18h
25
Nov
1, place Mozart
de 14h à 16h
28
Nov
Orléans – ESAD Rue Dupanloup – entrée libre.
de 12h à 19h
28
Nov
Olivet – Propriété de l’Archette
de 9h à 12h et de 14h à 16h.
18
Déc
musée de Châtillon 2, faubourg du Puyrault Châtillon
Jeudi 18 novembre à 14h
6
Fév
Orléans – Théâtre
à 20h30
ARTICLES RÉCENTS