|
|
Un avant-goût(s) de Fêtes !
|
|
Un avant-goût(s) de Fêtes !

Un avant-goût(s) de Fêtes !

Appelez-le « Mer et 20 ! ». Le salon de la gastronomie n’est pas encore sur son 31 mais pour sa 20e édition à Tours, il vous promet de belles découvertes, avec une centaine de producteurs venus de toutes les régions de France pour que les Fêtes soient avant tout celles du palais !
A.S.

On ne change pas une équipe qui gagne », comme dirait un certain sélectionneur. D’un côté, l’équipe organisatrice du salon de la gastronomie Mer & Vigne aime revenir à Tours parce qu’elle y trouve un public d’amateurs de bons produits. De l’autre, les Tourangeaux sont ravis de retrouver chaque année ce salon car ils ont là l’occasion de (re)découvrir chaque année des producteurs et fabricants – 80 % des exposants relèvent de ces deux catégories, très peu de revendeurs donc – venus de toute la France pour nous apporter sur un plateau leurs meilleurs produits. Et la rencontre des deux depuis dix-neuf ans maintenant fait que le salon fête sa 20e édition et que son succès ne se dément pas en Touraine.

Comme à chaque édition, la centaine d’exposants annoncés propose une belle palette de saveur pour les Fêtes. Jugez plutôt : saumon sauvage fumé, conserves fines de poissons, rillettes de la mer, et même caviar français côté mer. Côté « l’amour est dans le pré », on retrouve les traditionnels foies gras et confits de canard du Périgord mais aussi du Pays basque, la charcuterie de Corse, de Lozère ou de l’Aveyron voisin, sans oublier les fromages alpins ou d’Auvergne, les huiles d’olive de Provence ou du Péloponèse, les conserves de champignons, les omelettes aux cèpes, les rillettes en tous genres. Mention spéciale à la truffe du Périgord et, pourquoi pas, pour celles et ceux qui veulent du solide, le cassoulet de Castelnaudary ! Des spécialités de toute l’Europe, d’Italie, de Grèce, du Portugal, de Suisse ou d’Andalousie sont également proposées.

Huit espaces restauration thématiques !

Évidemment les saveurs sucrées sont également au rendez-vous, avec des chocolatiers, des fabricants de biscuits bretons, basques, des artisans producteurs de recettes à base de pruneaux, de fruits et de chateignes, sans oublier un apiculteur… Et l’on ne parle pas des vignerons venus des différents vignobles de France (Alsace, Charentes pour le pineau et le cognac, Champagne, Bourgogne (blancs et rouges), Beaujolais et Bordelais…), histoire de vous dépayser un peu en faisant une petite infidélité aux vins de Loire. Mais la fête ne serait pas complète sans les stands dédiés à la restauration, huit au total cette année pour faire un tour d’horizon de la gastronomie française en restant au cœur de Tours ! Sont à disposition des gourmands sur place Le Neptune, restaurant de poissons, La Colline Gourmande, les crêpes et galettes bretonnes, les huîtres d’Isigny, les andouillettes de Troyes 5A, le foie gras poêlé et les viandes d’Aveyron. Un avant-goût(s) des Fêtes on vous dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
LES TOURANGEAUX MOBILISÉS CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES !
11 600 selon la police, 15 000 selon les organisateurs…...
LE CHIFFRE DE LA SEMAINE
118 763 C’est le nombre record de visiteurs enregistrés par l’opération...
Marie-Laure Pochon : l’entrepreneur de succès qui a fait passer 3DISC de 2 à 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en deux ans
À un âge où certains aspirent à une retraite bien...