Un avenir toujours en suspens

Si le maintien d’un aéroport à Tours fait consensus, en revanche, il y a des fortes divergences au sein du syndicat qui le gère sur le modèle économique et le plan de vols à mettre en œuvre comme le démontrent les turbulences qui ont secoué l’organisme gestionnaire juste avant les Fêtes. Un épisode marqué par la démission d'Emmanuel Denis de la présidence et son remplacement par Bruno Fenet, maire de Parçay-Meslay qui porte un projet ambitieux.
P. N.
Réunion de crise le 21 décembre pour éviter le crash de l’aéroport…

On n’en pas fini d’en parler de cet aéroport… Comme on n’a sans doute pas fini de reparler du tracé de la 2e ligne de tramway puis de la 3e ligne… À chaque an suffit sa peine. Celle qui va occuper les collectivités pour la prochaine année et demie jusqu’à l’attribution de la nouvelle DSP (Délégation de service public), actuellement gérée par le groupe Edeis, en juin 2022.

En s’envolant pour Cognac, l’École de chasse a laissé un beau cadeau empoisonné aux collectivités locales. Un bel aéroport fonctionnel certes dont l’Armée de l’Air assurait une partie des coûts d’entretien et de fonctionnement. À présent, pour obtenir la certification civile, il doit faire l’objet de gros investissements pour la sécurité, le recrutement de pompiers, la pause d’une clôture aux normes, l’acquisition de matériel d’entretien de la piste, etc. Pas de problème : les trois collectivités qui composent le Smadait (Syndicat mixte pour l’aménagement et le développement de l’aéroport de Tours) – la Métropole, le Département et la Région représentée chacune par trois membres – ont prévu d’injecter 3 millions chacune pour faire face à ces investissements indispensables.

Au 1er juillet, l’Armée se sera complètement retirée

Tout le monde est d’accord pour conserver l’aéroport et utiliser les 700 ha de foncier attenants pour développer un pôle d’activités du futur. Et ce d’autant plus que l’activité médicale – l’acheminement des greffons se fait par avion – est jugée vitale pour le rayonnement du CHRU. Là où en revanche les divergences se font jour, c’est sur le futur modèle économique. Emmanuel Denis, maire écologiste de Tours et président du Smadait jusqu’au 18 décembre, plutôt anti-aéroport avant d’être élu, a fini par se rallier aux pro. Ce qui ne lui vaut pas que des amis dans son camp. Mais il souhaite profiter de cette période de transition vers un aéroport civil pour revisiter le modèle de Ryanair basé sur des subventions. En gros : moins de low-cost avec une autre compagnie, pas de lignes intérieures concurrençant le TGV (comme Marseille actuellement) et pas de lignes sortantes (comme Marrakech aujourd’hui), mais uniquement des lignes rentrantes qui amènent des touristes, donc de l’activité économique. C’est cette position de départ qui a froissé certains membres du Smadait qui ont attaqué le maire de Tours. Lequel, pris entre le marteau des pro et l’enclume des anti portée par ses amis écolos, a préféré démissionner en plein conseil métropolitain le 17 décembre. Il reste cependant membre du Smadait, qui a récupéré un pilote à ses commandes, en la personne de Bruno Fenet, maire de Parçay-Meslay, dont c’était le métier… En attendant les prochaines turbulences liées à la nouvelle DSP et à la définition, entre autres, d’un plan de vols qui fasse consensus… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
un projet innovant en milieu rural
La MFR (Maison familiale rurale) d’Azay-le-Rideau a décidé de porter...
Apprendre la langue des signes, c’est possible !
Depuis octobre dernier, le GRETA de Tours a mis en...
Une nouvelle plateforme régionale : orientation.centre-vaLdeloire.fr
Lors de sa session du 13 février 2020, l’exécutif régional...
Événements de la semaine
10
Déc
En ligne, sur réservation auprès de Ciclic – resa-ciclicanimation@ciclic.fr
19h
9
Déc
Via le lien zoom fourni sur l’agenda de la bibliothèque municipale de Tours : www.bm-tours.fr
19 h
5
Déc
Sur le Facebook Le Temps Machine. Programme complet
19 h
3
Déc
La chaîne YouTube du théâtre-école Samovar https://www.youtube.com/c/LeSamovar93
18 h 
10
Oct
9
Oct
Nouvel Atrium, Saint-Avertin
20 h
ARTICLES RÉCENTS