Une baisse d’activité de 30% en Indre-et-Loire

L’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours (ATU) synthétisée des différentes données recueillies par les organismes publics, l’INSEE, la Banque de France et l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) fait apparaître une baisse d’activité importante pendant cette crise du Covid-19, mais moindre cependant qu’au plan national où elle est évaluée à 32 % contre 29 % en région Centre-Val de Loire également.
P.N

Les secteurs connaissant les plus faibles baisses sont les activités immobilières, les services non marchands (administration publique, enseignement, santé et action sociale) ainsi que l’agriculture et l’industrie agroalimentaire (entre – 7 % et – 15 % d’activité estimée par rapport à une période normale).

À l’inverse, les secteurs de la fabrication de matériels de transport, de l’hébergement et restauration et de la construction voient leur activité fortement diminuée (entre – 73 % et – 85 %). De ce fait, l’impact économique sur les territoires varie en fonction des spécialisations sectorielles de chacun d’eux. Pendant toute la période de confinement, l’Indre-et-Loire, comme Tours Métropole Val de Loire, enregistre une baisse d’activité estimée à 30 %, soit un peu moins que les 32 % évalués aujourd’hui en France. Cette situation s’explique par le poids des activités scientifiques et techniques dans la valeur ajoutée locale (13 %) qui contribuent à hauteur de 5 points à la baisse de l’activité totale.

Les secteurs du commerce et de la construction y participent également à hauteur d’un peu plus de 4 points chacun. Inversement, la spécialisation de la Métropole dans les activités immobilières (16 % de la valeur ajoutée totale) et dans les services non marchands (24 %) la rend un peu moins vulnérable. Ce dernier secteur en particulier joue un rôle d’amortisseur de crise.

Perte estimée de valeur ajoutée

Chinon, Vienne et Loire 28 %
Touraine Val de Vienne– 29 %
Touraine Ouest Val de Loire– 29 %
Castelrenaudais– 30 %
Tours Métropole Val de Loire– 30 %
Gâtine et Choisilles – Pays de Racan– 30 %
Loches Sud Touraine– 30 %
Bléré Val de Cher– 30 %
Val d’Amboise– 33 %
Touraine Vallée de l’Indre– 35 %
Touraine-Est-Vallées– 35 %
Indre-et-Loire– 30 %
France-32 %

Plus d’infos
atu37.org/blog/2020/04/economie-z3 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Élections régionales : Charles Fournier (EELV) officiellement candidat
On s’en doutait depuis plusieurs mois, mais Charles Fournier, actuel...
Les services publics sont ouverts pendant le confinement
Le service Fil Bleu fonctionne normalement jusqu’à 23 h Il...
Caroline Blin, Elle vous habille Autrement !
Vue de l’extérieur, c’est une jolie vitrine foisonnante et chamarrée,...