Une reprise en douceur pour 3 niveaux d’abord !

Le conseil municipal extraordinaire du mardi 5 mai a été l’occasion pour le maire Christophe Bouchet de préciser les modalités de la reprise – et non pas de la rentrée – des classes fixée à ce jeudi 14 mai pour 3 niveaux seulement dans un premier temps : grandes sections de maternelle, CP et CM2. Les effectifs sont limités à 15 enfants par classe et le repas du midi sera assuré tout comme l’accueil périscolaire du soir mais pas du matin... Détails pratiques.
P.N

C’est reparti pour les 58 écoles de Tours ! Les enseignants ont fait leur rentrée ce lundi 11 mai pour préparer l’accueil des élèves à compter de jeudi 14 mai. La reprise – plutôt que la rentrée – ne concerne pour le moment que 3 niveaux : les grandes sections de maternelle, le CP et le CM2. Et ce afin de limiter l’afflux d’enfants et de respecter les mesures de distanciation. Outre de préciser que cette reprise de l’école se faisait sur la base du volontariat, le gouvernement a d’ailleurs limité le nombre d’enfants à 15 par classe pour favoriser le respect du protocole sanitaire transmis à toutes les municipalités en vue de cette réouverture des écoles.

« Si ce nombre de 15 est dépassé, il faudra prévoir d’alterner par demi-effectifs, a expliqué le maire Christophe Bouchet. Nous sommes en contact permanent avec les directrices et directeurs des écoles et, à date, d’après les remontées d’informations, aucune classe n’atteint ce nombre d’élèves. »

La priorité pourrait aussi être donnée à certaines familles (suivies par la PMI, monoparentales ou dont les deux parents travaillent) si vraiment le nombre d’enfants inscrits pour cette reprise était trop important. Il faut aussi régler quelques cas de fratries scolarisées dans des niveaux différents dont les parents ne pourraient assurer la garde.

Un repas froid servi le midi

Les familles ont été invitées à inscrire leur(s) enfants(s) auprès de l’école et à s’engager pour une période définie avec les enseignants. Il ne s’agit pas d’un enseignement à la carte, un jour oui, un jour non, il s’agit bien d’une reprise de l’école qui, faut-il le rappeler, est obligatoire sauf dans cette période de pandémie où c’est le principe du volontariat qui a été institué.

Il y aura bien évidemment des disparités selon les quartiers de la ville mais la reprise sera assurée dans les meilleures conditions possibles vu les contraintes liées aux mesures de distanciation. Tout comme sera assuré le repas du midi qui sera, comme avant, préparé par la cuisine centrale. Mais ce sera un repas froid, servi, selon les écoles, à la cantine ou en classe ou, si la météo le permet, à l’extérieur en pique-nique, pourquoi pas…

Également assuré l’accueil périscolaire post-post-classe aux horaires habituels. En revanche, celui du matin n’est pas rétabli : il faut donc déposer les enfants aux horaires habituels de classe et les laisser devant l’entrée de l’école, aucune parent n’étant autorisé à rentrer dans l’établissement pour des raisons sanitaires évidentes !

Quant à la réouverture des autres niveaux, programmée en théorie pour le 25 mai, il est encore trop tôt pour annoncer qu’elle se fera à cette date, notamment parce qu’elle est conditionnée à cette première « rentrée » du 18 mai qui doit donner le ton et le rythme… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES A LIRE
Thierry Boutard fait basculer Amboise
C’est l’autre surprise des Municipales en Indre-et-Loire avec la victoire...
Emmanuel Denis (EE-LV), un maire Vert pour Tours
Avec 54,94 % des suffrages, Emmanuel Denis, issu d'Europe-Ecologie -...
Le dessin de la semaine