tops et flops

Voilà, c’est fini…

Pour tout le monde, acteurs comme observateurs, il était temps que la campagne des municipales se termine à Orléans : en effet, la semaine dernière avait encore une fois été très agitée, sur les réseaux sociaux et sur le terrain, avec des attaques ciblées et ad hominem. Heureusement, dimanche soir, tout s’est bien passé entre vainqueurs et vaincus, qui ont tout de même évité de se croiser de trop près…

Répétition générale !

Cette semaine, le ciel du Loiret a été strié par des avions et des hélicoptères venus affûter leur chorégraphie en vue du défilé du 14 juillet. La base aérienne d’Orléans-Bricy était le théâtre de ce ballet vrombissant et coloré, qui devrait répéter une nouvelle fois ses gammes dans les cieux parisiens le 9 juillet prochain, en attendant le grand moment…

Qu’il est beau le vélo !

Les stands dits de « remise en selle » mis en place par la Métropole et des associations locales pour réhabituer certains usagers à revenir au vélo rencontrent un franc succès : aussi seront-ils « prolongés » les 3 et 10 juillet prochains sur la place du Martroi. Ateliers pratique de circulation et petites réparations seront possibles, ces jours-là, entre 9h et 16h.

Abstention, piège à c…

Tout comme le 15 mars dernier, le deuxième tour des municipales a connu dimanche dernier une forte abstention à Orléans, aux alentours de 36 %. Pourtant, candidats et médias ont donné de leurs personnes pour faire parvenir les éléments d’information nécessaires aux électeurs. Mais il faut croire que ceux-ci avaient, de nouveau, mieux à faire… Désespérant.

Du bourrage d’urnes ?

Dimanche dernier, le score d’Olivier Carré dans le bureau de vote
n°58 (école Pauline Kermorgard), a laissé songeur : contre toute logique, il est en effet arrivé en tête avec 72,8 % des voix. Président du bureau et/ou assesseur auraient usé de procédés assez peu licites pour inciter lors des dernières minutes certains électeurs à venir voter pour le maire sortant. Ce qui n’a pas empêché la défaite de ce dernier, dimanche soir.

Des rumeurs d’Orléans…

La campagne du deuxième tour a donné lieu à son lot de rumeurs, notamment celles visant les médias, suspectés par les partisans de certains candidats de « rouler » pour « ceux d’en face ». Des accusations ridicules : la presse n’a comme objectifs que de raconter des faits et de soulever des contradictions, et comme intérêt d’avoir des interlocuteurs disponibles. On espère, d’ailleurs, que cela ne changera pas dans les mois qui viennent.

Orléans Métropole : Christophe Chaillou (PS) élu au prix d’un « consensus » avec Serge Grouard
Jeudi soir, Christophe Chaillou, le maire PS de Saint-Jean-de-la-Ruelle, a...
Des fêtes johanniques au format réduit !
En raison du Covid-19, Serge Grouard, maire d’Orléans depuis samedi...
Serge Grouard est redevenu, ce samedi, maire d’Orléans
Après la victoire de sa liste dimanche dernier à l’issue...
Campagne des municipales à Orléans : la Justice saisie
Ce mercredi, Tahar Ben Chaabane, ancien candidat aux élections municipales...
Lancelot Guyot : Châtelain sans prétention
À bientôt 29 ans au compteur, il navigue toute l’année...
Que font les piscines ?
Le Gouvernement a annoncé que l’été 2020 serait chaud et,...