En Vue
MENACES

METROPOLE : Quatre élus menacés de mort

Des courriers anonymes contenant une balle de 22 long rifle ont été adressés début octobre à quatre élus de la Métropole, les plus importants puisqu’il s’agit de Frédéric Augis, maire de Joué et président de Tours Métropole-Val de Loire, de Philippe Briand, le maire de Saint-Cyr, ancien président, aujourd’hui 2e vice-président, de Wilfried Schwartz, maire de La Riche et vice-président en charge des mobilités, ainsi que d’Emmanuel Denis, maire de Tours. Les menaces sont liées au projet de 2e ligne de tramway, qui suscite des oppositions. Mais de là à proférer des menaces de mort, il y a comme quelques degrés de franchis dans, au mieux la bêtise, au pire la folie qu’il convient de prendre au sérieux en ces temps troublés. Même à Tours où la douceur de vie tourangelle est de plus en plus souvent mise à mal.

PROTECTION

Inauguration de la Maison de protection des familles

Le 8 octobre, la préfète Marie Lajus inaugurait cette nouvelle structure installée dans la caserne Raby. Elle est destinée à accueillir les personnes victimes de violences intrafamiliales. Elle a pour objectif de réduire le délai d’enquête et de traitement de ce type d’affaires. Le lieu a été conçu pour être le plus accueillant possible afin de recueillir la parole des victimes et de les accompagner au mieux dans toutes leurs démarches.

La Maison de protection est une création ex nihilo. Le projet a été porté par l’adjudante-chef Sophie Montgermont, responsable de la structure, avec le soutien de quatre autres collègues : l’adjudante Élodie Brugnieaux, la maréchale des logis-chef Justine Larivée et les gendarmes Pauline Didier et Angélique Lemarchand.

DÉCÈS

Jean-Daniel Flaysakier retrouvé mort en Vendée

Il aimait Tours où il était né en 1951. Et il aimait aussi Les Sables-d’Olonnes où il avait un appartement. C’est sur une plage de cette commune de Vendée qu’on a retrouvé le corps sans vie du docteur Jean-Daniel Flaysakier qui a officié pendant trente ans sur l’antenne de France 2 en tant que spécialiste des questions de santé. Tout le monde se souvient de son nœud papillon qui ornait sa silhouette ronde, de sa voix de stentor et de son rire ravageur car il était l’humour et la bonne humeur personnifiés. À 70 ans, il nous quitte prématurément, victime, selon les premiers constats, d’un malaise qui l’aurait terrassé. La Tribune Hebdo présente à sa famille, ses proches et tous ses amis nombreux, ses sincères condoléances.

Michel Lelong Blues old cool
Le confinement a été l’occasion pour beaucoup de se mettre...
La ville célèbre le centenaire du congrès de Tours
En décembre 1920 se tenait à Tours le 18e congrès de...
TVB, l’été meurtri
Alors qu’il ambitionne de retrouver sa place au sommet du...
Événements de la semaine
8
Oct
Grand Théâtre
Ven. 8 oct. à 20 h
6
Oct
Vinci, Tours
Mer. 6 oct. à 20 h 30 
2
Oct
L’hôtel de ville de Tours.
2 et 3 oct. de 10 h à 18 h
1
Oct
Oésia, Notre-Dame-d’Oé
Ven. 1er à 18 h 30 et 20 h, sam. 2 à 11 h, 15 h et 17 
4
Juin
Chinon
DU 4  AU 6 JUIN
4
Juin
Grand Théâtre de Tours
Ven. 4 à 19 h, dim. 6 à 15 h, mar. 8 à 19 h
ARTICLES RÉCENTS