CTRL-Z, dans l’air du temps

Les occasions d’explorer de nouveaux horizons culturels ne vont pas manquer pendant ce confinement. Partez par exemple à la découverte de l’univers de l’artiste loirétain Zoltan, alias CTRL-Z qui, en audio comme en vidéo, interroge tout simplement l’avenir de l’humanité… Percutant !
A.B
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Zoltan, l’artiste derrière CTRL-Z, est originaire du Loiret. Il a commencé la musique vers l’âge de 7 ans et a fait des études au conservatoire d’Orléans. Son parcours musical s’étend de l’exploration du classique au rock, en passant par la musique électronique urbaine. Jusque-là, un début d’histoire comme bien d’autres artistes… Mais Zoltan, plongé au cœur de la scène par son métier, fréquente aussi des plasticiens et se nourrit de nombres d’inspirations alentour pour cultiver son style, en sourdine, jusqu’à se prendre une « petite claque » en 2011, avec l’explosion et la multiplication des scènes électros de qualité. « J’avais fait quelques groupes, explique-t-il, c’était cool, mais je voulais voir ce qu’il était possible d’explorer en étant seul. La musique électronique se prête à ce genre d’exercice, et puis, c’était dans mon air du temps à moi… » Parti de ce postulat et surfant sur la mouvance dubstep, il se met alors à (sa) table (de mixage) et travaille un EP qui sort en 2017, puis un album en 2018, Hello World.

Naît alors CTRL-Z, une petite entité virtuelle qui découvre le monde qui nous entoure, à la fois rappel de l’initiale de Zoltan et de sa culture geek. Car la combinaison de ces deux touches en informatique permet d’annuler une mauvaise manipulation… On imagine déjà une certaine nostalgie planant au-dessus de l’artiste. Le projet grandit cependant jusqu’à trouver sa voie : interroger le dialogue entre l’humain et la machine, un échange à la base même de la musique électronique. De là, Zoltan se voit proposer des dates sur des scènes locales. Il est lauréat Propul’Son, se produit à Hop Pop Hop en 2018. CTRL-Z apporte une attention particulière aux visuels qui accompagnent le son, faisant de l’image sa marque de fabrique. Il surfe sur un univers très cyber et organique, aux accents hypnotiques.

Un réflexion sur l’avenir

Dans son nouveau titre, We have to choose our destiny, l’auditeur est le héros qui pourrait sauver toute l’humanité s’il fait le bon choix… Le message ? Si nous nous décidons à nous aimer foncièrement nous-mêmes, au-delà de notre image, nous allons agir différemment avec notre environnement, et nous ne nous comporterons pas de la même manière avec nos proches. A contrario, si nous ne faisons pas ce choix-là, il y a quelque chose de nuisible dans notre existence, semble expliquer l’artiste.

Son hydre à deux têtes musicale propose donc deux fins alternatives, tant en vidéo qu’en audio. Le clip de ce titre a été tourné en forêt d’Orléans et dans un entrepôt de stockage, avec une esthétique qui rappelle celle des jeux vidéo. Accessible depuis le 23 octobre dernier, il se fait l’écho d’une autre situation alarmante : l’avenir de la musique. « Avec l’état des lieux des musiques actuelles, tout est à l’arrêt, dit l’artiste. On nous parle d’avril 2021 mais rien n’est sûr, c’est ultra frustrant. Sans compter que la contre-culture, qui peut faire penser les gens différemment et donc menacer le discours du pouvoir en place, est mise à l’agonie ». Zoltan, qui continue d’être actif en sous-marin, travaille déjà sur un nouveau projet d’immersion… musicale.

 
Plus d’infos
Site : www.ctrlz.live
À voir aussi sur YouTube et Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Des aides comme s’il en pleuvait !
Dans cette période de crise économique et sanitaire, les collectivités...
Au chevet du grand oublié
En début de semaine, la mairie d’Orléans a énoncé les...
« La vigilance doit demeurer ! »
Si le nombre d’hospitalisations, tout comme la charge des services...
Événements de la semaine
14
Oct
Orléans – Théâtre Gérard Philipe
à 15 h
11
Oct
Orléans – Salle de l’institut
à 10 h 45
11
Oct
Chécy – Espace George Sand
à 15 h
11
Oct
Olivet – Parvis du Moulin de la Vapeur
à 11 h 30
10
Oct
Orléans – Campo Santo
de 11 h à 21 h
10
Oct
Saint-Jean-de-Braye –Théâtre du Clin d’œil.
samedi 17 h, samedi 21 h et dimanche 16 h
ARTICLES RÉCENTS