|
|
|
À Orléans : sauvez Sainte Christine !
|
|
|
À Orléans : sauvez Sainte Christine !

À Orléans : sauvez Sainte Christine !

Gaëla Messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Solenn Kerouédan, Camille Vilaud et Violette Samson, étudiantes de Master 1 droit public, option gestion du patrimoine public de l’université d’Orléans, sont à la recherche de fonds pour une mission un peu particulière : restaurer le tableau Sainte Christine de l’église Saint-Vincent, à Orléans. « Dans le cadre de notre Master, un projet, celui du Plus grand musée de France en lien avec la fondation La Sauvegarde de l’art français, nous a été présenté, détaille Solenn Kerouédan. Ce n’est pas une unité d’enseignement, mais cela nous permet d’avoir une expérience concrète en menant une recherche de mécènes. »

Restaurer le patrimoine public

« Le but de l’opération est de trouver une œuvre d’art du domaine public à proposer à la restauration », explique l’étudiante, qui a ainsi choisi de proposer à la commission scientifique de la fondation La Sauvegarde de l’art français deux œuvres : le tableau Sainte Christine et la statue de Jehan de Meung, à Meung-sur-Loire. « Nous sommes allés faire des visites de terrain dans le département et avons également eu accès à une liste où se trouvait le tableau Sainte Christine. Il n’était pas classé à l’Inventaire du patrimoine des Monuments historiques, mais avait été repéré par Olivia Voisin, la directrice des musées d’Orléans. » Face aux deux propositions des étudiantes, la commission en question a préconisé de choisir le portrait de la sainte de l’église Saint-Vincent d’Orléans. « Les représentations de sainte Christine sont rares, et c’est un beau tableau en mauvais état », justifie Solenn Kerouédan. 

Un devis de 7 000 €

Ne cherchez pas ce portrait de sainte Christine dans l’église Saint-Vincent, car celui-ci a été confié aux soins des musées d’Orléans afin de réaliser les devis de restauration notamment. Ceux-ci s’élèvent autour de 7 000 €. Pour l’heure, l’œuvre bénéficie d’un traitement en anoxie au MOBE. « L’objectif est de récolter au minimum 5 000 € pour bénéficier d’une aide financière complémentaire de la fondation afin de restaurer le tableau, indique Solenn Kerouédan. Une fois restauré, Olivia Voisin souhaiterait organiser une exposition pour le présenter aux Orléanais. » Ensuite, le tableau reviendra orner l’église Saint-Vincent. 950 € ont déjà été récoltés. Pour faire un don : www.sauvegardeartfrancais.fr/projets/orleans-sainte-christine/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Christophe Liony, médecin des âmes : le nouveau curé de la paroisse Saint-Vincent à Orléans
Depuis la rentrée, la paroisse Saint-Vincent à Orléans compte un...
Fool System célèbre ses 10 ans d’existence avec la sortie de son dernier album de rock franc « L’Heure bleue » – un succès pour le groupe Orléanais
Le groupe orléanais Fool System célèbre ses dix ans d’existence...
Réouverture du Théâtre Gérard-Philipe après des travaux de rénovation – Amélioration de l’isolation, de l’accès et de la sécurité à La Source
Au terme de trois mois de fermeture et de travaux...