|
|
|
C’est Aldebert… Noël !

C’est Aldebert… Noël !

L’artiste Aldebert, dont les chansons fédèrent enfants, parents et grands-parents, a transformé son spectacle en version XXL et entamé une tournée des Zéniths. Il sera à Orléans le 18 décembre prochain. Une bonne manière d’entrer dans les vacances de Noël !
A.B
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

De son vrai prénom Guillaume, Aldebert a revisité les codes de la chanson pour enfants et a actualisé le genre. Dans ses lignes, pas de pédagogie niaise et infantilisante : on y cause plutôt du mystère de la vie comme de l’actu du monde des grands, surprenante ou misérable (climat, homoparentalité, attentats…). Lorsqu’il commence la série Enfantillages, Aldebert n’a pas d’enfants. Aujourd’hui, il en a trois. Il confie que la parentalité et voir ses petits grandir a ouvert une nouvelle porte à son imaginaire et, par conséquent, à son art chanté. C’est avec ce regard actualisé qu’il a enregistré le quatrième volet d’Enfantillages, son dernier album. La pandémie s’en est mêlée, mais tout comme les envies d’ailleurs chantées dans l’album, les chansons se sont créées sans
rencontre physique. 

Intelligent et touchant

Comme à son habitude, Aldebert a invité d’autres artistes à se joindre à lui sur ses chansons pleines de malice et de jeux de mots délicieux. D’abord avec Thomas Dutronc pour le titre Écrans, rendez-nous nos parents !, qui dénonce l’addiction aux écrans que l’on a tendance à mettre sur le dos des enfants, alors que la génération de parents d’aujourd’hui est tout aussi victime de ce virus… Double Papa, chanté avec Calogero, aborde elle la question de l’homoparentalité avec beaucoup de tendresse et de bienveillance. Autre ton, autre style : Ainsi soient-ils est un coup de gueule en duo avec Peter Garret, chanteur de Midnight Oil et la voix de Greta Thunberg en fond sonore, comme un cri d’angoisse de la jeune génération. Sur Mytho-Man, rigolote et moqueuse mais sans méchanceté, Aldebert chante avec Guillaume Meurice, humoriste et chroniqueur. On connaît tous un menteur chronique « qui raconte sa vie en grand »… Enfin, probablement la chanson plus touchante : Le Grand Voyage, enregistré avec son fils Charlie, qui demande à son papa : « Où j’étais avant d’arriver sur Terre ? » 

Un concert qui envoie

Entouré de ses musiciens, Aldebert a rempli les théâtres lors de sa première année de tournée. Passage au niveau suivant pour la suivante et, puisque l’espace de jeu s’agrandit, le spectacle aussi ! De nouvelles surprises visuelles sont intégrées à la scénographie et une nouvelle mise en scène est montée, égratignant au passage un temps de partage de qualité avec nos têtes blondes. La poésie n’empêche pas l’énergie débordante du chanteur de se déployer sur scène. Alors attendez-vous dimanche à Orléans à un concert rock et à un vrai show visuel ! λ

 
PLUS INFOS : Aldebert, au Zénith d’Orléans
Le dimanche 18 décembre à 17h
Tarif de 25 à 46 €. Billetterie sur www.premier-rang.com.
Conseillé aux plus de 5 ans, déconseillé aux moins de 3 ans. Casque de protection auditive obligatoire pour les enfants de 3 ans et moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire