|
|
|
Une appli séniors 100 % orléanaise

Une appli séniors 100 % orléanaise

Depuis le mois dernier, l’application Senior Connect, financée par les collectivités et développée par une start-up normande, permet aux Orléanais de plus de 60 ans de pouvoir se rassembler autour de centres d’intérêts communs.
Benjamin Vasset
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Si vous êtes un habitué de la rue de Bourgogne, vous aurez du mal à le croire : un cinquième de la population d’Orléans a plus de 60 ans – soit plus de 23 000 personnes – dont beaucoup vivent seules. Lors du premier confinement, cette réalité avait explosé à la face des services de la Ville et de la Métropole. S’appuyant sur des études montrant qu’aujourd’hui, 71 % des + 55 ans seraient « connectés », la mairie d’Orléans a décidé d’impulser une nouvelle solution pour briser le sentiment d’isolement des personnes âgées, en mettant en service une application entièrement réservée aux 60 ans et + vivant à Orléans. Depuis le mois de septembre, celle-ci est désormais disponible sur le site internet www.seniorconnect.fr, et non sur des boutiques dédiées, comme Google Play et Apple Store. Elle est entièrement gratuite et sans publicités, adaptable non seulement aux smartphones, mais aussi aux tablettes et aux ordinateurs. « La lutte contre l’isolement est l’un des axes que nous avons choisi de travailler depuis 2020, explique Gauthier Dabout, conseiller municipal chargé de la politique des aînés à la Ville d’Orléans. Dans ce cadre, nous avons décidé d’offrir à nos séniors un outil qui leur permette de sortir d’une solitude qui peut parfois être dramatique. » Parmi les statistiques énoncées : en 2018, un tiers des séniors en France déclaraient n’avoir personne pour partager leur déjeuner ou échanger sur leur vie…

Partager, se divertir, s’informer…

Qu’on ne s’y méprenne pas, cependant : l’application Senior Connect n’est pas un site de rencontres pour personnes âgées… En gros, cette plateforme locale développée par la société normande Urban Senior « a deux grandes finalités, expose son patron, Julien Champain. D’un côté échanger et partager, de l’autre se divertir et s’informer ». L’application permet ainsi de proposer des idées de sorties ou de balades ; elle peut aussi mettre en relation des gens qui ont besoin d’une garde d’animaux et d’autres qui ont du temps à offrir : bref, ce sont aussi des petits services du quotidien que cet outil propose de centraliser dans un même espace. Un peu comme lorsqu’on se parlait au bistrot, au marché ou à l’église avant que tous ces lieux de socialisation perdent peu à peu de leur force lors du siècle dernier… 

Sur cette plateforme numérique, les Orléanais de plus de 60 ans peuvent publier des annonces dans sept catégories distinctes : animaux, loisirs, sport, numérique, coup de main, courses et covoiturage. « Une fois l’annonce publiée, les utilisateurs peuvent y répondre et entrer en contact via leur messagerie privée », précise Julien Champain. Les partenaires de la plateforme – CCAS d’Orléans, associations La Vie Devant Soi et la Fédération Orléanaise des Clubs de Séniors – peuvent également « poster » des événements qui intéresseront le public. Bref, toute une gamme de services pour « ne pas rompre le lien social », insiste Régine Bréant, présidente du CCAS d’Orléans. La mairie espère arriver au total de 800 utilisateurs à la fin de la première année d’exploitation de cette appli. À titre de comparaison, Caen, où elle a été lancée, compte déjà 1 500 usagers. Le Département du Loiret et la Ville d’Orléans ont dépensé 39 000 € pour développer ce produit dans la cité johannique. Un abonnement de 15 000 € pour la maintenance et la modération de la plateforme complètent la facture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire
Orléans : la police municipale dotée de nouveaux pouvoirs pour lutter contre l’ivresse publique manifeste
Aux beaux jours, les forces de l’ordre traitent en moyenne...
Maman de Lucas, victime de harcèlement à 13 ans, tient une conférence de presse émouvante dans les Vosges
Lundi, la maman du petit Lucas, un enfant qui s’est...
Charlélie Couture en concert à La Ferté-Saint-Aubin : Découvrez les « Quelques Essentielles » le 10 février
L’espace Madeleine Sologne de La Ferté-Saint-Aubin se prépare à accueillir...

Signaler un commentaire