|
|
Handicap mental : bientôt deux maisons de vie

Handicap mental : bientôt deux maisons de vie

Vendredi dernier, l’association Joie en m’Arche organisait une soirée en présence de Jean-Dominique Senard, président du groupe Renault, afin de lever des fonds pour financer la création, dans la métropole, de deux maisonnées de vie partagée à destination de personnes porteuses d’un handicap mental.
Gaëla messerli
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Depuis 2015, l’association Joie en m’Arche regroupe des parents d’enfants et d’adultes handicapés dans l’Orléanais. Patricia Derouette et André Magnon-Pujo sont les deux co-présidents de cette structure qui a pour but de créer une « communauté de l’Arche » dans le département. « Les communautés de l’Arche se caractérisent par leur joie ; on y fête les anniversaires, on cuisine ensemble. Ce sont des joies du quotidien, expliquent les deux co-présidents. Notre projet n’est pas de créer un logement médicalisé, mais un lieu de vie partagé, avec des studios indépendants et des espaces communs. Même s’il y aura des assistants, il ne s’agit pas de faire “pour” les personnes en situation de handicap mais “avec” elles. » Précision : malgré sa dénomination qui porte une connotation biblique, ce projet, même s’il est encouragé par le diocèse, n’est pas confessionnel. « Il y a néanmoins une dimension spirituelle », indique Patricia Derouette, dont Arthur, son fils autiste âgé de 31 ans, pourrait profiter de cette création. 

Encore 600 000 € à trouver 

Deux maisonnées vont ainsi être construites sur un terrain de 2 000 m2 au Clos du Hameau à Saint-Jean-de-Braye afin d’accueillir chacune sept adultes en situation de handicap mental et une dizaine d’assistants. « Nous aurons l’aide de services civiques », précise André Magnon-Pujo. Pour financer ces constructions dont la livraison est attendue début 2024, 3 M€ sont nécessaires. Plus de la moitié est financée par un emprunt, l’autre par des subventions (Villes d’Orléans et de Saint-Jean-de-Braye, Département, État…). Il reste encore 600 000 € à trouver. Avis est lancé aux entreprises comme aux particuliers. L’association espère ensuite créer deux autres maisonnées à Orléans.

* L’Arche est une fédération comptant plus d’une trentaine de communautés en France.

d’infos
http://projet.arche-orleans.org
projet@arche-orleans.org
Tél. 06 37 59 23 01

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire