|
|
Que voir à la Passerelle l’an prochain ?

Que voir à la Passerelle l’an prochain ?

« Il convient de toujours transformer les crises en aubaine » : c’est sur ces mots de Carole Canette, la maire de Fleury-les-Aubrais, que s’est ouverte la présentation de la saison culturelle de la Passerelle. Une saison résolument tournée « vers les gens ».
Ambre Blanes
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La Passerelle, dont le public ne se réduit pas aux fleuryssois, mise sur la musique et la danse pour attirer les publics jeunes et continuer de ramener à soi les habitués des salles dont la fréquentation a pu baisser avec la crise sanitaire. À ce titre, la Ville de Fleury annonce une nouveauté pour lancer la saison le 24 septembre : un set électro en collaboration avec le festival O’Tempo et mené par l’artiste originaire de la région, Romane Santarelli (photo). Le reste de la programmation entend représenter une « ville d’aujourd’hui, dans toute sa diversité, qui va à la rencontre de tous les publics, y compris dans les quartiers ». 

Le 21 octobre, le spectacle sans mot André & Dorine abordera le thème de la maladie d’Alzheimer et des douleurs dont il s’accompagne pour les proches. Le 19 novembre, la compagnie Mazelfreten viendra dépoussiérer la scène avec un spectacle de danse uniquement sur de l’électro, Rave Lucid + Perception. Le 2 décembre, la Passerelle aura la chance d’accueillir les Voca People, un groupe de vocalises incroyables et très “people” qui performe généralement dans des Zéniths. Une semaine plus tard, c’est la révélation jazz et soul Awaly qui se produira sur scène. L’humoriste et chroniqueuse Elodie Poux ouvrira elle le 6 janvier le calendrier 2023, avec son one woman show, Le syndrome du papillon. Le lendemain, se tiendra Sauve-Mouton, une œuvre au format quelque peu extraordinaire : cette pièce mimée façon cartoon de 45 minutes et à destination du jeune public racontera le voyage de deux personnages, un bibliothécaire et un lecteur, à travers les livres. Le youtubeur à l’origine de la chaîne Et tout le monde s’en fout entamera une tournée de spectacles et se présentera à Fleury le 10 février. D’après l’équipe chargée de l’événementiel, « on ne sort pas indemne de ce surprenant spectacle, un séminaire pour la reconstruction du monde ». Un hymne au féminin est aussi programmé le 11 mars avec MériDio, entre show de danse hip-hop et performance, le tout uniquement porté par des femmes. Baille Baille, le 25 mars, proposera aux bouts de chou d’apprendre à appréhender la nuit avec sérénité, un spectacle sur l’endormissement et la craint du noir, dont la musique a été spécialement conçue pour l’occasion. À suivre également : En ce temps-là, l’amour est un seul en scène, par David Brécourt, une superbe performance sur l’amour entre un père et son fils, le 14 avril. La saison se clôturera le 27 mai 2023 par une bande de musiciens, d’invétérés optimistes qui croient en l’humanité, Les Fouteurs de Joie.

C’est où ? Ce sera quand ?
Centre Culturel La Passerelle – Fleury-les-Aubrais
Billetterie ouverte dès le 29 août via billetterie.lapasserelle@ville-fleurylesaubrais.fr / 02 38 83 09 51 (et le 10 juin pour le spectacle de Romane Santarelli, sur le réseau Fnac)
La saison est organisée avec de nombreux partenaires locaux et nationaux, dont le théâtre de la Tête Noire, la Scène Nationale, l’Astrolabe et la Jeunesse Musicale de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres ARTICLES a lire

Signaler un commentaire